Exclusif

Intimider pour avoir des jobs

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Plus d'une centaine de travailleurs de la construction, Bernard «Rambo» Gauthier en tête, ont bloqué jeudi la route 138 sur la Côte-Nord pour empêcher la main-d'oeuvre extérieure de prendre ce qu'ils estiment être leur job. Le premier ministre Philippe Couillard y voit une forme d'intimidation. Il faut y voir également un problème récurrent sur la mobilité de la main-d'oeuvre dans cette région qui risque de s'accentuer étant donné que le Plan Nord- version 2015-2020 de son gouvernement - prévoit qu'il doit «se faire avant tout au profit des populations qui habitent le territoire tout en contribuant au progrès du Québec dans sa globalité».

Comment concilier concrètement tout cela au chantier de la Romaine ou à tout autre chantier de construction? Comment éviter les blocus routiers et les querelles entre travailleurs «locaux» et ceux de l'extérieur? Les tiraillements peuvent se produire partout où se trouvent de gros chantiers lucratifs.

Ce n'était pas le ministre du Travail, Sam Hamad, qui répondait jeudi aux questions qui touchent les conditions de travail dans l'industrie de la construction, mais bien le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, responsable du Plan Nord et de la région de la Côte-Nord, Pierre Arcand.

C'est pourtant M. Hamad qui a reçu en mai 2014 les recommandations de la Table régionale sur la main-d'oeuvre dans les secteurs industriel et de la construction, une instance de concertation et de mobilisation mise sur pied en janvier 2014 par le gouvernement péquiste pour soutenir l'emploi dans la région de la Côte-Nord et trouver des solutions durables à des difficultés, notamment le navettage, le fly in/fly out.

Il faut lire le plan d'action 2015-2020 du Plan Nord présenter en avril pour connaître la suite. Il est prévu de «favoriser l'embauche régionale dans la construction en révisant les régions de placement dans l'industrie de la construction pour la région Nord-du-Québec». Il est aussi prévu de «documenter les questions relatives à la mobilité du navettage aéroporté au regard des entreprises, des travailleurs et des collectivités notamment de la Côte-Nord».

Sur ce dernier point, le cabinet de M. Arcand indique que la Société du Plan Nord constituera d'ici l'automne un groupe de travail à cette fin. Rien pour apaiser à court terme la grogne des manifestants qui jugent ne pas avoir leur juste part des emplois dans leur région. On ne remplit cependant pas le frigo avec une bataille de chiffres.

Le bureau de M. Arcand précise que les travailleurs nord-côtiers ont effectué 91 % de leurs heures travaillées dans leur région en 2014. La moyenne de leurs heures travaillées a aussi été supérieure à la moyenne québécoise de 5 % la même année. En décembre 2014, la Conférence des élus de la Côte-Nord déplorait pourtant que de janvier à septembre, 44 % des travailleurs actifs nord-côtiers avaient fait moins d'heures que la moyenne provinciale.

La Commission de la construction du Québec a aussi diffusé jeudi un communiqué pour donner «l'heure juste sur la question de la mobilité des travailleurs de la construction entre les régions du Québec». Elle souligne notamment que depuis 25 ans, «la main-d'oeuvre de la construction dans des régions comme le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord ou le Bas-Saint-Laurent-Gaspésie ont travaillé entre 30 et 40 % du temps à l'extérieur de leur région de domicile». Un phénomène normal et légal, précise-t-elle.

Normal et légal, mais il y a néanmoins quelque chose qui ne tourne pas rond lorsque des travailleurs, des syndicats, des entrepreneurs et des élus d'une région se mobilisent pour décrier une situation qu'ils jugent injuste et qui le devient davantage lorsque le chômage grimpe. Québec doit rapidement contenir cette colère et veiller à ne pas l'attiser. Intimider les automobilistes n'est certes pas une solution. Québec doit donc formuler la sienne.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer