Musique: plus qu'un partage des revenus

Le véritable défi que doit relever l'industrie du... (Archives La Presse)

Agrandir

Le véritable défi que doit relever l'industrie du disque, c'est de se transformer, de redéfinir les liens entre créateurs, producteurs, diffuseurs et auditoire.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / L'industrie québécoise de la musique réclame l'aide de l'État pour assurer sa survie. Une aide financière n'est pas exclue, mais ce que demande surtout l'ADISQ, c'est un changement aux lois pour obliger les fournisseurs d'accès et les plateformes numériques à partager une plus grande part de leurs revenus.

L'Association québécoise de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo a mis la table, la semaine dernière, en dévoilant les derniers chiffres sur le marché québécois : baisse des ventes numériques de 26 % dans les six premiers mois de 2016, et baisse des ventes d'albums physiques de 19 %. Elle devrait faire connaître aujourd'hui certaines de ses demandes, à l'occasion de son assemblée générale.

Il y a certainement une bataille à faire pour obliger les géants du Web comme Apple et Google à payer leur juste part pour l'utilisation des oeuvres d'artistes, dont ils profitent.

Mais ce n'est qu'une partie du casse-tête, et pas la plus difficile. Le véritable défi que doit relever cette industrie, c'est de se transformer, de redéfinir les liens entre créateurs, producteurs, diffuseurs et auditoire.

La révolution numérique impose cette remise en question. Les moyens de production sont désormais plus accessibles, donnant aux artistes un plus grand contrôle sur la chaîne de production. Les jeunes artistes seront de plus en plus nombreux à s'autoproduire, et on doit leur donner voix au chapitre. Le décloisonnement des plateformes de diffusion ouvre aussi des possibilités impensables voilà à peine une décennie.

Ces changements technologiques doivent se traduire par un glissement de pouvoirs, de l'industrie vers les artistes, qui est déjà amorcé.

Dans son blogue du Journal de Québec (Le disque de l'ADISQ saute), mon homonyme, Mario Asselin, fait mieux que moi le tour des nombreux enjeux qui sont soulevés par ces changements, et dont l'industrie doit tenir compte.

Il semble évident, cependant, que si on limite cette bataille à la réglementation pour imposer un meilleur partage des recettes, on se donne toutes les chances de rater le bateau.

La technologie est le moteur de cette révolution, et il faut apprendre à s'en servir si on veut créer les nouveaux outils qui seront nécessaires.

Un des outils les plus prometteurs repose sur le blockchain, le concept qui est derrière la devise numérique bitcoin. Il s'agit d'une «chaîne de blocs d'information, distribuée au sein d'un réseau pair-à-pair». À moins d'être un geek, la définition ne vous dira rien, mais sachez que ce système, qu'on appelle aussi «registre distribué», offre un potentiel énorme pour le marché de la musique.

Il permettrait de gérer le partage des royautés, de mieux cataloguer les oeuvres musicales, les droits d'auteur, de faciliter le paiement de l'artiste et remplacer la gestion opaque actuelle - et sa multitude d'intervenants - par un système totalement transparent, et unique.

Il s'agit pour l'instant d'un rêve, peut-être une utopie, mais le concept commence à s'imposer dans le monde financier, qui investit des dizaines de millions pour l'apprivoiser.

Ça mérite une place dans la stratégie numérique à venir du gouvernement Couillard. Il faut soutenir la recherche, appuyer des projets, des expériences si on veut prendre les devants. Cesser d'être un spectateur, ça veut dire prendre le risque de créer. Ça, les artistes le savent.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer