Le complotiste

Comme candidat à la plus haute fonction aux... (Associated Press)

Agrandir

Comme candidat à la plus haute fonction aux États-Unis, Donald Trump a la responsabilité de préserver la paix sociale entre Américains. Il a donc celle de ne pas tendre de mauvais ressorts en parlant de trucage.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'une des définitions correspondant au mot complotiste est celle-ci: «Adepte de la théorie du complot.» On peut désormais l'accoler au candidat républicain fonçant tête baissée dans la course menant à la Maison-Blanche, Donald Trump.

Cette semaine, le milliardaire a affirmé que l'élection présidentielle de novembre qui l'oppose à Hillary Clinton pourrait être «truquée». Que M. Trump sautille d'outrance en outrance est un fait avéré.

Ses propos sur le père d'un officier musulman de l'armée américaine tué en Irak en 2004 semblent pour l'heure lui faire un tort considérable, si l'on en croit les dernières enquêtes d'opinion. Aux États-Unis, on ne touche pas impunément au sacrifice des militaires.

Mais arrêtons-nous sur les élections de novembre qui pourraient être truquées. «Croyez-moi, il faudra qu'on fasse attention le 8 novembre, car cette élection sera truquée», a dit le candidat républicain sur Fox News lundi. Plus tard, le même jour, lors d'un rassemblement partisan, il a enfoncé le clou: «Je me dois d'être honnête avec vous. J'ai peur que l'élection soit truquée.»

Signe des temps? Le mot complotiste a fait son entrée dans l'édition 2017 du Petit Larousse. Nous revoilà sans doute plongés dans une époque où les populistes de tout acabit occupent le devant de la scène.

Les accusations lancées par les uns et les autres deviennent des théories du complot lorsqu'elles ne peuvent être étayées. Évidemment, Donald Trump en est resté à son accusation grossière.

Au fond, personne ne peut s'étonner de cette dernière outrance. Mais elle n'en demeure pas moins grave. Elle l'est parce que, même si M. Trump semble perdre des appuis ces derniers jours, son ascendant est immense chez un pourcentage élevé d'Américains.

Combien, parmi eux, croiront à une élection truquée si leur candidat est battu en novembre par Hillary Clinton?

Faut-il saper davantage la démocratie? On peut reprocher bien des choses à la démocratie américaine, où l'argent est roi, mais il existe des frontières que les responsables politiques - lorsqu'ils sont responsables - ne devraient pas franchir.

Qu'un système électoral connaisse des problèmes techniques et qu'il ait besoin de réforme est une chose. C'est le cas aux États-Unis. Suggérer qu'une fraude électorale pointe son nez est bien autre chose. C'est qu'une telle accusation peut mener certains, le moment venu, à considérer illégitime les résultats électoraux. Question: où va-t-on ensuite? Avec des propos comme ceux-là, on finit par dresser des citoyens les uns contre les autres. On prépare des lendemains qui déchantent.

Tenir des propos trompeurs qui peuvent être pris pour argent comptant par des électeurs frustrés est la pire politique qu'on puisse pratiquer. C'est la politique de la terre brûlée; c'est celle qui se fonde sur le précepte voulant que la fin justifie les moyens.

Comme candidat à la plus haute fonction aux États-Unis, Donald Trump a la responsabilité de préserver la paix sociale entre Américains. Il a donc celle de ne pas tendre de mauvais ressorts en parlant de trucage.

Les forts en gueule font souvent davantage leur place dans les médias que les forts en sens.

Beaucoup des forts en sens restent malheureusement dans l'anonymat. Beaucoup des forts en gueule finissent heureusement par se pendre eux-mêmes avec des mots de trop. Mais ce n'est pas toujours le cas. Souhaitons que ce le soit pour M. Trump.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer