La Belle et la Bête

Donald Trump... (The New York Times)

Agrandir

Donald Trump

The New York Times

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

ÉDITORIAL / On a longtemps tenu pour acquis qu'une fois confrontés à la réalité du pouvoir, il n'y avait pas une différence énorme entre les partis politiques canadiens. Les conservateurs étaient des « progressistes » ou des « Red Tories » sous Robert Stanfield, Joe Clark et Brian Mulroney, et les libéraux occupaient le centre.

La situation est différente aux États-Unis et encore plus évidente dans la lutte qui vient de s'engager entre Donald Trump et Hillary Clinton. La convention démocrate, qui a pris fin jeudi soir à Philadelphie, a illustré on ne peut plus clairement à quel point ce parti est différent des républicains. Et surtout, à quel point les leaders de ces deux formations politiques sont à des années-lumière l'un de l'autre!

Pour caricaturer, on pourrait dire que c'est la Belle et la Bête... Sauf que dans ce conte fantastique adapté au théâtre et au cinéma, la Bête est un prince victime d'un mauvais sort qui ne peut être libéré que par l'amour de la Belle... Ça s'appliquerait plutôt mal à Donald Trump!

Ce qu'on a vu cette semaine chez les démocrates, c'est un parti ouvert sur le monde, favorable à de meilleures politiques sociales comme un salaire minimum décent et même l'université gratuite pour les enfants de la classe moyenne. Un parti hostile au lobby des armes à feu et engagé dans la lutte planétaire contre les changements climatiques.

Chez les républicains, c'est la loi et l'ordre, c'est le droit de porter des armes à feu en public, c'est la fermeture des frontières, c'est l'opposition à l'avortement et c'est le feu vert aux pétrolières. Le contraste est fort. Et pire encore, dans le cas de Trump, c'est un désert d'idées dans un océan de démagogie.

Cette campagne électorale nous concerne. Le protectionnisme qu'un Donald Trump voudrait rétablir en s'attaquant aux traités commerciaux ne peut que nuire à nos exportations. Mais plus encore, c'est tout le projet de lutte contre les changements climatiques, longuement négocié à la conférence de Paris, qui serait menacé.

La vision du monde, projetée à la convention démocrate, ne montre pas une unanimité parfaite sur toutes les politiques d'un gouvernement Clinton. Mais elle offre la garantie d'un maintien des principales politiques mises de l'avant sous Barack Obama.

La continuité n'est pas toujours synonyme de progrès en politique. Normalement, le changement souhaité par l'électorat s'inscrit dans un nouveau leadership et un programme électoral bien articulé. C'est ce qui s'est produit lors de l'élection de Barack Obama en 2008. Le problème, cette année, c'est que le changement incarné par Donald Trump ne repose pas sur une vision claire et bien articulée de l'avenir. Il s'appuie sur une peur démesurée devant les défis économiques, identitaires et planétaires qui confrontent non seulement les Américains, mais également la plupart des pays occidentaux. D'où cette recherche d'un « shérif » qui promet de faire régner la loi et l'ordre et de dicter ses volontés jusqu'à la Cour suprême, en y nommant des juges conservateurs à son image.

Recep Tayyip Erdogan est en train d'instaurer ce genre de régime en Turquie, après la tentative de coup d'État du 16 juillet. Erdogan est notre allié au sein de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN). Je vois déjà un Donald Trump applaudir à cette dictature en devenir. Comment réconcilier nos principes de liberté et de tolérance avec un tel régime? C'est complexe la politique internationale. Comme l'a si bien dit l'ex-maire de New York, Michael Bloomberg, mercredi soir, il est impensable de confier une telle responsabilité à quelqu'un d'aussi démagogique et impulsif que Donald Trump.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer