Ce n'est plus une histoire de famille

Il faut faire de la CSeries un succès... (Archives AFP)

Agrandir

Il faut faire de la CSeries un succès qui profite à tous les Canadiens.

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pourquoi le gouvernement fédéral n'a-t-il pas encore décidé s'il accordait à Bombardier l'aide réclamée? La compagnie a fait le ménage dans ses livres, dans ses projets, elle a réduit ses coûts en éliminant des milliers d'emplois, elle a obtenu l'appui du gouvernement québécois et celui de la Caisse de dépôt, elle a signé une lettre d'intention avec Air Canada pour la vente de 45 avions CS300.

Quelle pièce manque-t-il à ce casse-tête pour qu'Ottawa apporte, ou refuse, sa contribution? Il est peut-être temps de se questionner sur l'emprise qu'exerce la famille Bombardier/Beaudoin sur le géant des transports.

Bombardier n'est pas la seule grande entreprise canadienne à recourir aux actions à vote multiple pour préserver le contrôle des fondateurs. C'est plus une règle qu'une exception au Québec et même au Canada. 

Power Corp, Canadian Tire, Rogers Communications, le Groupe Jean Coutu et Québecor, notamment, y ont recours. La formule n'a pas que des défauts, elle peut servir à contrebalancer l'intérêt à court terme des actionnaires. Un investisseur peut bien se satisfaire de la mainmise d'une famille, si le rendement répond à ses attentes.

Mais quand l'entreprise «familiale» réclame des milliards de dollars en aide à l'État et qu'elle invoque la survie de toute une industrie, il est légitime de se poser des questions sur la structure de gouvernance qui a mené à cette situation. Tant que Bombardier pouvait régler ses problèmes avec ses actionnaires et ses prêteurs, tout ça pouvait se régler en famille, pour ainsi dire. On n'en est plus là.

Jeudi, on apprenait que le plus gros client de la CSeries se plaçait sous la protection de la loi américaine sur les faillites. Le Québec perdra 2400 emplois dans le plan de coupes de Bombardier; on a sacrifié la cause des travailleurs d'Aveos pour arracher l'entente avec Air Canada, qui gagne sur toute la ligne; Québec injecte des milliards de dollars pour sortir l'entreprise du bourbier dans lequel elle s'est enlisée. On ne parle plus d'un différend qui se règle entre gestionnaires et actionnaires.

Cinq membres de la famille Bombardier occupent l'un des 14 sièges du conseil d'administration de Bombardier, dont trois sont en poste depuis plus de 40 ans. Pierre Beaudoin, le fils de Laurent Beaudoin, a fait le saut de la division Bombardier Produits récréatifs à celle des Avions d'affaires en 2001, et quelques mois plus tard il devenait président et chef de l'exploitation de Bombardier Aéronautique.

Il a cédé sa place à Alain Bellemare en février 2015, et on l'a nommé président directeur du conseil d'administration. Avant d'injecter des milliards dans le sauvetage de l'entreprise, Ottawa a toutes les raisons du monde de se demander si l'équipe qui tient le gouvernail est à la hauteur du défi, et Québec devrait se poser les mêmes questions. 

Il ne s'agit pas de condamner une famille qui a toujours eu à coeur le développement d'une entreprise de calibre mondial qui fait la fierté du Québec. Mais la gouvernance d'une société qui aspire à faire concurrence à Boeing et Airbus exige de faire des choix difficiles. Encore plus si on demande d'injecter des milliards en fonds publics. 

Il faut faire de la CSeries un succès qui profite à tous les Canadiens. Bombardier se devait de s'attaquer à ce marché, pour assurer sa croissance. Le Brésil, la France, les États-Unis appuient eux aussi leur industrie aéronautique, mais ce n'est pas une raison pour signer un chèque en blanc.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer