Vous avez dit «cohérence»?

ÉDITORIAL / Il y a un maître mot qui, depuis quelque temps, revient... (Archives AFP)

Agrandir

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Il y a un maître mot qui, depuis quelque temps, revient continuellement dans les débats sur les hydrocarbures, qu'il s'agisse d'en extraire du sous-sol québécois ou d'accepter qu'un oléoduc traverse la province. Tous ceux qui s'opposent à ces projets pour une raison ou pour une autre en appellent systématiquement à la «cohérence» : puisque le réchauffement planétaire commande que nous délaissions les hydrocarbures d'ici la fin du XXIe siècle, et idéalement pas mal avant cela, il serait contradictoire, disent-ils, que le Québec exploite d'ici là son propre pétrole ou son gaz, et même qu'il laisse passer un pipeline sur son territoire. Mais à bien y regarder, c'est un argument qui tient plus de l'idéologie et des relations publiques que d'autre chose.

«Le mot cohérence pour moi est absolument capital», a déclaré récemment le premier ministre Philippe Couillard au sujet d'éventuels puits d'hydrocarbures dans l'île d'Anticosti. «On ne peut pas avoir d'une part une politique de lutte aux changements climatiques, une politique énergétique et une politique économique sans liens étroits.»

De la part d'un homme qui s'est ensuite empressé de préciser qu'il était en faveur des projets gaspésiens de la société Pétrolia, active dans Anticosti, cela ne manquait pas de piquant, mais le fait est que M. Couillard n'est pas le seul à faire ce raisonnement.

Une des raisons invoquées par la Communauté métropolitaine de Montréal pour dénoncer le projet d'oléoduc Énergie Est était qu'«une transition énergétique vers les énergies renouvelables s'avère nécessaire afin de réduire notre dépendance au pétrole dans un contexte de changements climatiques».

À vue de nez, disons-le, cela semble plein de bon sens : si le Québec se lance dans le pétrole et/ou le gaz naturel, il aura un intérêt économique dans ce secteur, et pourrait être tenté de lever le pied dans sa transition vers les énergies vertes. Cela «plaît à l'esprit», comme on dit.

Mais la réalité est plus complexe. Le Pew Charitable Trust, un think tank américain, a pendant longtemps compilé les sommes privées et publiques investies dans les énergies renouvelables de par le monde - et soulignons ici qu'il s'agit surtout d'argent dépensé pour déployer ces technologies, puisque le Pew exclut les dépenses de recherche de ses calculs. En exprimant ces investissements en pourcentage du PIB, le Pew annule l'effet de la taille de l'économie et en tire un top 10 des pays qui font les efforts les plus intenses vers la décarbonisation de leurs économies.

Or chaque année, au moins sept et habituellement huit des membres de ce palmarès sont des pays qui exploitent une forme ou une autre de combustibles fossiles. Dans certains cas, c'est le charbon (Allemagne, Afrique du Sud). Dans d'autres, c'est le gaz et/ou le pétrole (Grande-­Bretagne, Mexique, Chine), ou alors carrément un mélange des trois (États-Unis, Brésil, Canada). Au cours des cinq dernières années où ces statistiques ont été compilées, soit de 2009 à 2013, sept pays ont accédé à ce top 10 au moins quatre fois - et tous ces «habitués» sauf un, l'Italie, exploitent des hydrocarbures.

Entendons-nous : rien de tout cela ne signifie qu'il faille nécessairement démarrer une industrie québécoise du pétrole et du gaz, ou avaliser le pipeline Énergie Est les yeux fermés. Il peut y avoir d'autres bonnes raisons de s'opposer à ces projets. Mais cela signifie que les sociétés ne sont pas des blocs monolithiques. Ce sont des entités complexes formées de morceaux disparates qui, dans leur ensemble, sont capables de «marcher et siffler en même temps». Et cela montre l'argument de la cohérence pour ce qu'il est : du marketing politique.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer