Ne pas nuire

Le centre jeunesse de Laval... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le centre jeunesse de Laval

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / La médecine a un précepte célèbre qui, tout en reconnaissant qu'il est toujours louable de vouloir aider, rappelle qu'il faut par-dessus tout s'assurer que nos actions n'empireront pas l'état du malade : «D'abord, ne pas nuire.» À la lumière des récentes fugues d'adolescentes à Laval, il nous semble que les médias devraient parfois s'en inspirer, tant les dépêches qui ont décrit ces troublantes escapades débordaient de détails inutiles, et potentiellement nuisibles, sur la vie privée de ces jeunes filles.

En général, quand les médias veulent donner un coup de pouce aux policiers dans pareils cas, ils se contentent de publier le nom et la photo de la personne disparue, ainsi qu'une brève description et le dernier endroit où elle a été aperçue. C'est très bien qu'ils le fassent, tant qu'ils s'en tiennent à ce «modèle de base».

Mais la série de fugues de Laval a donné lieu à un tout autre genre de reportages. «À 14 ans, elle aurait fugué pour devenir escorte», a titré Le Journal de Montréal et celui de Québec après avoir interviewé sa mère, qui disait que sa fille avait «le goût d'essayer» la prostitution. «Ados disparues à Laval : deux mères craignent qu'elles se prostituent», a répliqué La Presse. Le clou fut sans doute cette entrevue en direct à LCN où l'animateur, après qu'une autre mère de fugueuse eut dit qu'elle ne voulait pas aborder le «détail de sa vie personnelle», a continué de la questionner jusqu'à ce qu'elle admette que sa fille était «sous le joug des gangs de rue». «Y a-t-il un seul proxénète ou plusieurs?» a poursuivi l'animateur. «Est-il vrai qu'elle est déjà tombée enceinte?» lui a-t-il même demandé.

Les journalistes auraient intérêt à se poser de très, très sérieuses questions à l'avenir avant d'aborder des questions aussi délicates. Car non seulement les égarements intimes de ces adolescentes ne sont pas d'intérêt public, mais on peut certainement penser que leur publication peut, au moins dans certains cas, être nuisible. Savoir que ses parents ont dit «ça» à son sujet est-il vraiment de nature à donner envie à une ado de retourner chez elle? Affronter le regard des autres à l'école et dans la famille sera-t-il plus (ou moins) facile maintenant que tous savent/pensent qu'elle «voulait» devenir escorte? 

Certes, les jeunes filles en questions ont été retrouvées - heureusement. Mais il nous apparaît évident que la divulgation de ces informations peut, chez certaines, décourager le retour. «Elle va sans doute me bouder en me voyant à la télévision, mais je fais ça pour elle», avait dit la mère à TVA.

Les parents en ont-ils dit trop long aux journalistes? Oui, bien sûr, mais eux au moins ont l'excuse de l'angoisse et du désespoir, et celle de l'inexpérience des médias.

On ne peut pas en dire autant des journalistes. Soit, il est vrai que la prostitution est un danger qui guette bien des adolescentes en cavale. Et comme le rôle des médias est de représenter la réalité, c'est notre travail d'en parler. Mais on ne nous fera pas croire qu'il n'existe pas de manière de le faire sans donner l'identité d'une jeune fille et sans mettre quatre épaisseurs de détails sordides sur ses divagations personnelles. Le chroniqueur de La Presse Patrick Lagacé en a fait une belle démonstration, récemment, dans une série de textes qui préservaient l'anonymat quand il le fallait et qui n'en étaient pas moins percutants.

En l'absence d'utilité et d'intérêt public, il faut conclure que la publication de ces détails associés à des noms relevait du pur voyeurisme et de la recherche de sensation facile. Le tout sur le dos d'adolescentes qui avaient déjà d'autres problèmes à régler.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer