Le plus dur reste à faire

Le nouveau cabinet de Justin Trudeau représente une... (La Presse Canadienne, Sean Kilpatrick)

Agrandir

Le nouveau cabinet de Justin Trudeau représente une bouffée d'oxygène après  la décennie Harper; mais ce cabinet n'aura pas longtemps droit à l'erreur et se retrouvera très tôt devant des choix difficiles.

La Presse Canadienne, Sean Kilpatrick

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ÉDITORIAL / Le premier ministre Justin Trudeau a passé son premier test avec succès. La formation d'un cabinet au lendemain d'élections est un exercice périlleux, qui provoque des fractures dans un caucus, et où un chef ne se fait pas que des amis.

Quelques candidats de calibre ont été ignorés. Les Bill Blair, Andrew Leslie, Joyce Murray ne s'attendaient certainement pas à être de simples spectateurs lors de l'assermentation, mais celui ou celle qui dirige un gouvernement ne doit pas avoir peur de déplaire.

La décision de nommer autant de femmes que d'hommes a fait jaser, surtout au Canada anglais. Il était temps qu'Ottawa se réveille. La Confédération aura bientôt 150 ans, et on débattrait encore de la parité dans un conseil des ministres? Un siècle et demi d'attente, c'est assez.

Mais la parité en nombre n'assure pas automatiquement l'équilibre en matière de pouvoir. Les ministères poids lourds que sont les Finances, le Trésor, les Ressources naturelles et la Défense se conjuguent encore au masculin.

D'importants ministères, comme la Justice, la Santé, l'Environnement, l'Emploi et le Revenu seront dirigés par des femmes. L'équilibre n'est peut-être pas optimal, mais la parité envoie quand même un signal clair à la société canadienne et aux jeunes filles qui seront appelées à prendre la relève.

Le plus grand espoir que laisse planer cette nouvelle équipe, c'est que les politiques de l'État canadien ne soient plus guidées par l'idéologie, comme c'était trop souvent le cas sous le gouvernement Harper, mais qu'elles s'appuient sur des faits, sur de l'information objective et accessible et que tous les points de vue soient entendus.

À ce sujet, la chasse aux sorcières que l'Agence du revenu a menée contre les organismes de bienfaisance soupçonnés de se livrer à des «activités politiques» devra cesser le plus tôt possible. Ce ministère sera dirigé par une Québécoise, Diane Lebouthillier, députée de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Ce nouveau cabinet représente une bouffée d'oxygène après la décennie Harper. On pourra entendre un discours sur l'inclusion, l'égalité, la connaissance, qui était devenu presque sacrilège sur les banquettes ministérielles fédérales.

Chrystia Freeland, comme nouvelle ministre du Commerce international, devient responsable du dossier du Partenariat transpacifique. Mme Freeland a écrit un livre sur les inégalités grandissantes de revenus entre ceux qui sont au sommet de la pyramide sociale et le reste de la population.

Au ministère de la Justice, M. Trudeau a désigné Jody Wilson-Raybauld, une avocate issue des Premières Nations. Il est à espérer que son entrée en fonctions annonce la fin de la philosophie dite tough on crime, qui s'est traduite par une hausse de l'emprisonnement des autochtones, qui occupent une place disproportionnée dans les prisons.

Ce cabinet n'aura pas longtemps droit à l'erreur et se retrouvera très tôt devant des choix difficiles.

Mélanie Joly en aura plein les bras avec le dossier de CBC/Radio-Canada. Stéphane Dion (Affaires étrangères) et Catherine McKenna (Environnement) doivent articuler la position du Canada en prévision de la conférence de Paris dans un mois à peine. M. Trudeau devra tenir sa promesse de recevoir 25 000 réfugiés syriens à court terme. Sans parler du budget et encore moins du déficit.

On dit que la lune de miel d'un nouveau gouvernement dure 100 jours. Pas cette fois.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer