Le prochain test du Canada en 2018

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Même s'il leur arrive d'essayer, les politiciens ne peuvent prédire l'avenir. Leur défi est de le préparer, ce qui suppose d'avoir au préalable une idée de la direction dans laquelle on va et de faire des plans en conséquence. L'incapacité à relever ce défi mène souvent à l'échec. Les péquistes, par exemple, ont fait porter à l'ambiguïté du gouvernement Marois sur la démarche à suivre vers la souveraineté l'odieux de la défaite électorale de 2014. Ils sont déterminés à ne pas répéter cette erreur.

La donne a donc changé avec l'arrivée de Pierre Karl Péladeau à la tête du PQ. Même s'il ne veut pas s'enfermer dans un débat sur l'échéancier référendaire, on a tous compris qu'il n'attendra pas un deuxième mandat s'il prend le pouvoir en 2018. Tout son cheminement jusqu'aux prochaines élections sera donc conditionné par une démarche préréférendaire. À l'approche des élections, on peut croire qu'il donnera une réponse claire sur ses intentions.

Péladeau n'est pas seul sur la patinoire et il ne sera pas le seul à devoir se commettre. Or, les déclarations des principaux acteurs politiques, au cours des dernières semaines, donnent des indices sur ce qu'ils entrevoient dans leur boule de cristal pour le Québec et pour le Canada. Si les indices sont bons, l'avenir prévisible nous fait voyager de 2017 à 2020. 

- 2017, c'est l'année du 150eanniversaire du Canada. Le 10 juin dernier, Philippe Couillard a déclaré : «Il y a, un jour, un rendez-vous qui va devoir se tenir pour revoir les fondements de ce pays à l'approche de son 150e anniversaire.» M. Couillard a ajouté que le Québec participera à cette révision, mais exigera que son caractère distinct soit reconnu. Le chef libéral a réitéré ces propos à l'occasion du congrès de son parti, le 14juin.

- 2018, c'est le prochain rendez-vous électoral du Québec. Si Pierre Karl Péladeau réussit d'ici là à rallier les troupes souverainistes et à menacer le gouvernement Couillard, ce dernier devra avoir des cartes en poche. Il ne sera pas question pour les libéraux, tout comme pour leurs alliés fédéralistes à Ottawa, de courir le risque d'une défaite électorale aux mains des péquistes et d'ouvrir ainsi la porte à un autre référendum. C'est dans ce contexte qu'une entente visant la reprise des négociations constitutionnelles devient plausible. Les élections de 2018 pourraient offrir deux scénarios à l'électorat : l'espoir d'une nouvelle entente avec le reste du Canada ou la possibilité d'un troisième référendum sur la souveraineté. Si l'offre d'une nouvelle entente semble suffisamment appuyée par Ottawa et par les autres provinces, elle pourrait offrir une solution de remplacement crédible pour ceux et celles qui craignent la démarche souverainiste. Mais elle devra être véritablement bien appuyée...

- 2020 :  ça peut sembler loin, mais ce pourrait bien être l'année du troisième référendum québécois sur la souveraineté si le Parti québécois prend le pouvoir en 2018. Ce serait un quart de siècle après le référendum de 1995... difficile d'attendre plus longtemps. Gilles Duceppe a évoqué 2020 en annonçant sa décision de reprendre la direction du Bloc Québécois. Ce n'est pas lui qui décide, mais quand même... Et Pierre Karl Péladeau lui-même a déclaré en mars dernier qu'avec «la démographie et l'immigration, c'est certain [que les indépendantistes perdent] un comté par année».

Bref, c'est 2018 qui sera l'année charnière de l'avenir du Canada, avec ou sans le Québec. À prendre ou à laisser? Les fédéralistes tout comme les souverainistes devront ouvrir leur jeu. Et si les fédéralistes sont incapables d'offrir un projet crédible pour ce pays d'ici 2018, ils courent le risque de laisser l'initiative aux souverainistes.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer