Nouveau chef, nouveau PQ?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les militants du Parti québécois doivent savourer les moments d'euphorie que procure l'arrivée sans surprise de Pierre Karl Péladeau à leur tête. La suite des choses risque d'être beaucoup plus rude et incertaine d'ici le rendez-vous électoral de 2018. PKP a séduit les partisans qui espèrent que l'homme d'affaires ramènera le Parti québécois (PQ) au pouvoir et transformera le Québec en pays. Encore faut-il qu'une majorité de Québécois le souhaitent. Le PQ et leur nouveau chef ont toute une côte à remonter pour réaliser cette convergence.

Le travail, la «politique-réalité» commence vraiment pour Pierre Karl Péladeau. Le rôle de député de Saint-Jérôme et la course à la direction n'étaient qu'une période de réchauffement. Plus l'échéancier électoral approchera, plus le chef devra préciser sa vision du Québec et les valeurs qui l'animent. Il ne pourra pas constamment éluder les questions, répondre des généralités, surfer sur ses succès en affaires et sur ceux de son père, et sur la popularité de sa conjointe Julie Snyder. Pourquoi les Québécois préféraient-ils le «pays du Québec» au Canada? En quoi leur vie, dans ses différentes facettes, serait-elle améliorée sous un gouvernement péquiste et dans un Québec indépendant? M. Péladeau et son équipe devront se montrer très pédagogues et très convaincants.

La promotion d'un pays, si tel est réellement le but du chef et si comme d'autres il ne se contente pas d'offrir un bon gouvernement, est une tâche colossale qui se complique du fait que M. Péladeau possède un empire médiatique. Sa situation particulière offre un autre front d'attaque à ses adversaires. Le ton risque d'être de plus en plus acrimonieux et d'accroître le cynisme à l'égard des politiciens.

Les Québécois ont renvoyé le PQ dans l'opposition en 2014. Certains n'aimaient pas Pauline Marois. D'autres avaient du mal à saisir ce qu'était le PQ ou à reconnaître le parti de René Lévesque. D'autres ont craint un référendum. Certains ont même conclu que le PQ a perdu des votes le jour où le candidat Péladeau a levé le poing. Il est illusoire de penser que tout ça est de l'histoire ancienne et qu'un «effet PKP» gommera par magie l'indifférence des uns et l'insatisfaction des autres.

Le parti a beau changer de chef, il ne gagnera pas la faveur populaire pour autant. Même si la rigueur budgétaire du gouvernement libéral provoque du mécontentement et que la croissance économique est lente, un sondage CROP révélait en avril que la cote de popularité de M. Péladeau est en baisse. Le chef péquiste tentera certainement de jouer à fond la carte économique en faisant miroiter aux Québécois qu'il pourrait les rendre plus riches et plus prospères. Or, Philippe Couillard renforcera sa garde lors d'un remaniement ministériel. Les libéraux et les fédéralistes ne lui feront pas de cadeau.

Le même sondage CROP d'avril évaluait à 41 % l'appui à la souveraineté. Les souverainistes sont cependant dispersés dans d'autres formations politiques et la course à la direction n'a pas permis d'attirer un nombre accru de membres au PQ. M. Péladeau saura-t-il d'ici 2018 rallier tous les souverainistes égarés à la cause? Il est permis d'en douter. Certains répugnent à se rallier au «roi des lock-out».

Il y a aussi les orphelins d'un PQ social-démocrate et progressiste. Que leur proposera le chef? M. Péladeau est resté bien vague durant la course. Il s'est certes montré plus ouvert hier soir, mais il devra davantage se commettre, préciser ce qui, à part le projet de souveraineté, le différencie du Parti libéral, de la Coalition avenir Québec, mais aussi du PQ délaissé par les électeurs. Quels sont les éléments d'actifs que M. Péladeau conservera et ceux dont il se départira pour rebâtir un PQ plus fort, pour ramener les brebis égarées et pour attirer de nouveaux et de jeunes partisans? C'est à suivre et ça promet de ne pas être ennuyant.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer