Diviser pour gagner

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La défaite conservatrice en Alberta est un signal d'alarme pour le parti de M. Harper, aux élections fédérales qui s'en viennent. Mais elle sert aussi d'avertissement aux deux partis d'opposition qui aspirent à le renverser.

Les députés néo-démocrates à Ottawa ont célébré la victoire de leurs homologues albertains comme un heureux présage, mais la bataille sera très différente au fédéral. En Alberta, le vote conservateur était divisé entre le Wildrose et le PC. Mais au fédéral, ce sont les forces progressistes qui sont partagées.

Les deux partis d'opposition ne pourront pas compter sur M. Harper pour multiplier les bourdes, comme l'a fait M. Prentice. Le premier ministre n'a pas l'habitude de faire ce genre de cadeau à ses adversaires. Des trois principaux chefs de parti qui s'affronteront en octobre, c'est lui, le meilleur tacticien.

Jim Prentice a cru menotter l'opposition, lorsqu'il a attiré neuf transfuges du Wildrose. La conséquence de ce pacte cynique et antidémocratique, c'est qu'il laissait le champ libre au NPD pour coaliser le vote d'opposition.

M. Mulcair a trop d'expérience pour ne pas reconnaître le défi qui se pose à sa formation. À l'heure actuelle, seule la division du vote entre néo-démocrates et libéraux peut sauver le gouvernement Harper d'une défaite. Le premier ministre n'est plus au diapason de l'électorat, pas assez en tout cas pour remporter une majorité sur la seule force de son programme.

Rachel Notley a été ovationnée, le soir de l'élection, quand elle a évoqué le «besoin d'une stratégie nationale sur l'environnement et sur le secteur canadien de l'énergie, qui rétablisse les ponts et ouvre les marchés, au lieu de marquer le Canada d'un oeil au beurre noir.»

Sur ce dossier, qui prendra plus d'importance dans les mois à venir, jusqu'à la conférence de Paris, M. Harper a brûlé tous les ponts. Il est trop tard, beaucoup trop tard, pour faire marche arrière. Une partie importante de l'électorat ne pardonnera pas au premier ministre d'avoir fait du Canada un paria sur la scène internationale dans ce dossier.

Le Parti conservateur du Canada ne risque pas pour autant de perdre plusieurs sièges en Alberta. Les Albertains, comme les Québécois, peuvent très bien faire une chose au provincial et son contraire au fédéral, histoire de couvrir leur risque. Les sondages indiquent d'ailleurs que depuis l'élection fédérale de 2011, l'avance du parti de M. Harper se maintient dans cette province. C'est ailleurs au pays que l'élection va se décider.

Au terme d'un mandat majoritaire, les Canadiens savent à quoi ressemble le pays que veut façonner M. Harper, et la manière dont il gouverne. Une majorité ne s'y reconnaît pas, mais le problème est qu'il n'y a pas encore consensus sur la solution de rechange.

Depuis l'élection de Thomas Mulcair, le NPD a vu fondre le capital de sympathie récolté en 2011. Au Parti libéral, l'«effet Trudeau» semble s'essouffler lui aussi depuis quelques mois.

Le déroulement du vote en Alberta montre à quel point une course à trois est imprévisible. Le NPD albertain avait entrepris cette campagne en troisième place dans les sondages, derrière le Wildrose, mais à mi-chemin tout a basculé. L'opposition aux conservateurs s'est cristallisée autour de Rachel Notley, la cote du Wildrose s'est effondrée et les libéraux albertains ne comptent tout simplement pas.

Morale de l'histoire, c'est entre les deux leaders de l'opposition que se jouera la prochaine campagne fédérale. Si l'un ne parvient pas à supplanter l'autre, M. Harper risque d'avoir la voie libre.

Partager

À lire aussi

  • Miracle ou mirage?

    Sports

    Miracle ou mirage?

    Tout miracle doit bien s'amorcer quelque part. »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer