Policiers sous surveillance

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La pression augmente aux États-Unis, contre la violence policière dont les Noirs et les minorités raciales sont victimes. Six policiers de la ville de Baltimore font maintenant face à des accusations pour la mort de Freddie Gray.

Le rapport de forces entre citoyens et policiers a déjà commencé à changer. Les corps policiers ont toujours l'avantage, mais pour la première fois peut-être, les citoyens ont eux aussi des moyens pour faire contrepoids au pouvoir de l'appareil policier. 

Aujourd'hui, lors d'une intervention policière, il y a autant de caméras qu'il y a de témoins, et parfois même plus si on inclut les caméras de sécurité. Et chaque témoin possède son propre réseau de télévision, à travers les Vimeo, Facebook, Twitter et YouTube. La Toile fait de chaque internaute un témoin et un juge. Avant l'avènement de ces outils, la seule défense d'un individu qui se disait victime de mauvais traitement, c'était sa parole.

Au Québec, l'arrestation brutale du jeune Alexis Vadeboncoeur, tabassé par quatre policiers alors qu'il était étendu sur le sol, en 2013, est l'un des meilleurs exemples de cette nouvelle réalité. La violence, filmée par une caméra de surveillance, choque au premier abord, mais c'est le rapport que les policiers ont déposé le jour de l'arrestation qui doit surtout nous questionner. 

Ils affirmaient que le jeune homme avait résisté à son arrestation, que leur vie était menacée et qu'ils avaient dû utiliser la force nécessaire, et le Québec en entier a pu voir que c'était faux. N'eût été cette vidéo, quelles auraient été les chances d'un délinquant, qui a récidivé par la suite, de convaincre un tribunal qu'on avait abusé de force envers lui? Le procès des quatre policiers impliqués n'a pas encore eu lieu, rappelons-le.

Le numérique va radicalement modifier les relations entre les citoyens et ceux qui sont chargés de veiller à notre sécurité. Le mouvement est déjà amorcé, il est irréversible et tout porte à croire que les changements seront positifs, d'un côté comme de l'autre. 

Ni le Québec ni le Canada ne connaissent le niveau de violence qui prévaut aux États-Unis, où on dénombre plus d'un millier de ce qu'on qualifie d'«homicides justifiés» par des policiers en une seule année. Une organisation a créé un site Web, killedbypolice.net, et une page Facebook du même nom pour compiler des statistiques sur ce problème, depuis 2013.

Grâce au logiciel OpenStreetMap, des analystes ont pu créer une carte interactive qui retrace, pour 2014, chacun des 156 homicides dans lesquels un policier a été impliqué dans l'État de la Californie, avec tous les détails pour chacun d'eux. 

On voit aussi apparaître des applications pour téléphones cellulaires qui permettent, d'un seul clic, de non seulement déclencher un enregistrement vidéo, mais aussi de le sauvegarder aussitôt sur un serveur externe de façon à préserver l'enregistrement dans l'éventualité où l'appareil était saisi ou endommagé. 

Une d'elles, «Stop and Frisk Watch», conçue pour la ville de New York, permet aux utilisateurs de faire un rapport sur les incidents dont ils sont témoins, et alerte les autres utilisateurs qui sont dans le voisinage aussitôt qu'un rapport est produit. 

Les caméras corporelles portées par les policiers ne sont pas encore la norme, mais ce n'est qu'une question de temps. Leur usage répandu soulèvera d'autres questions sur la protection de la vie privée et sur l'accès à cette masse d'information qui sera générée. Mais si cette transparence technologique améliore nos rapports, on ne pourra tous qu'y gagner au change.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer