Mine Arnaud: l'occasion ratée

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le feu vert annoncé pour le projet de mine Arnaud, à Sept-Îles, est loin de répondre aux attentes de la population. Ce projet a soulevé de vives tensions au sein de la région. Les lacunes dans l'information transmise par le promoteur y étaient pour beaucoup, y compris dans la décision du BAPE, qui avait jugé la proposition inacceptable en 2014.

Le gouvernement se devait de calmer le jeu et la seule façon d'y arriver était de partager toutes les informations qui ont mené Québec à donner le feu vert à un projet jugé insatisfaisant voilà moins d'un an. Le silence observé par le promoteur comme par le gouvernement entre le dépôt du rapport par le BAPE et l'annonce du décret empêche de concilier l'un avec l'autre. Les documents sur lesquels Québec appuie sa décision, comme l'étude de faisabilité, n'ont pas été rendus publics, contrairement aux recommandations du BAPE.

Il n'aurait sans doute pas été possible d'obtenir l'adhésion unanime à un projet qui divise autant la population, mais la divulgation proactive des informations aurait évité les affrontements inutiles qui risquent de subsister et atténuer la pression qui ne manquera pas de retomber sur les épaules des élus régionaux.

La population est en droit de miser sur les emplois et les retombées économiques de ce projet. L'autorisation comble les attentes de ceux et celles qui comptent sur ce projet pour faire vivre leur famille, et pour maintenir des commerces en activité, mais la mine ne durera pas plus d'une génération, 30 ans au mieux. C'est une raison de plus pour le gouvernement provincial de démontrer qu'il n'y aura pas d'impact négatif sur l'environnement au-delà de cette période.

Le maire de Sept-Îles avait fait part de ses préoccupations l'année dernière dans une lettre au ministre de l'Environnement, David Heurtel, sans obtenir de réponse de sa part. Les mécanismes de suivi prévus au décret, comme les engagements exigés en ce qui a trait au respect des normes, sont loin d'être satisfaisants.

La plupart des garanties reposent sur les épaules du promoteur et un document publié par le gouvernement mentionne que le ministère du Développement durable et de l'Environnement a produit un rapport d'analyse environnementale «qui permet de conclure que les mesures d'atténuation prévues, les engagements pris par Mine Arnaud et les conditions du décret rendent le projet d'exploitation de cette mine acceptable sur le plan environnemental.»

Comment se fait-il que ce document n'ait pas été rendu public lors de l'annonce? Étant donné les critiques sévères du BAPE à l'endroit du promoteur pour la qualité de ses études, celui-ci ne jouit pas d'un préjugé favorable par ceux et celles qui mettent en doute ses projections.

Cela fait des années que Sept-Îles demande l'installation d'une station d'échantillonnage de l'air. Les groupes de citoyens de même que la Direction de la santé publique de la Côte-Nord demandent eux aussi que soit publié un indice de la qualité de l'air. Là encore, comment se fait-il que les ministres, au premier chef celui responsable de l'Environnement, n'avaient rien à annoncer là-dessus? Sept-Îles est l'une des seules régions, sinon la seule, à ne pas être dotée d'un tel outil, et puisque l'un des principaux impacts du projet de Mine Arnaud sera l'émission de particules fines dans l'air, Québec ne peut pas donner le feu vert au promoteur sans prendre un engagement clair sur cette question. M. Heurtel doit donner l'heure juste là-dessus dès maintenant et rendre publics tous les documents en sa possession, tel que demandé par le BAPE.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer