Des jobs et de l'air pur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Philippe Couillard souhaite de la part de Greenpeace un véritable discours sur le développement durable qui tient compte à la fois de l'environnement, de l'économie et du social. Bien des Québécois attendent la même chose du premier ministre du Québec. La façon dont il mènera le projet de la mine Arnaud sur la Côte-Nord indiquera si son gouvernement veille sur les trois composantes du développement durable ou s'il se préoccupe avant tout d'atteindre sa cible de création d'emplois et escamote le reste.

Le gouvernement Couillard doit faire ses preuves en la matière. Il traîne avec lui le passé des libéraux de Jean Charest qui s'étaient emballés sur le potentiel du gaz de schiste et fait miroiter des emplois sans savoir exactement quels seraient les impacts sur l'environnement, sur la santé et la sécurité des populations et sur les autres activités économiques des communautés.

Dans le projet de TransCanada, à Cacouna, l'équipe libérale actuelle a pour sa part révélé des faiblesses qui incitent à la prudence. La Cour supérieure a constaté une expertise déficiente au ministère de l'Environnement et jugé inexplicable une autorisation du ministre David Heurtel à des travaux de forage dans l'habitat des bélugas. De quoi se méfier des discours politiques sur la conciliation économie-environnement. Il faut aller au-delà des mots, souhaitait en 2011 le Commissaire au développement durable.

«Actuellement, la situation est invivable, c'est comme si nous avions deux gouvernements: le ministère de l'Environnement et Greenpeace», déplorait cette semaine le maire de Saguenay, Jean Tremblay. Si les citoyens pouvaient faire davantage confiance au ministère de l'Environnement, s'ils étaient assurés qu'il dispose des ressources suffisantes pour mener ses expertises et ses vérifications, peut-être que cette impression se dissiperait. Si plus de gens étaient convaincus que l'Environnement ne se fait pas tout dicter par le ministère des Ressources naturelles ou celui de l'Économie, s'ils étaient persuadés que Québec tient compte des avis de la Santé publique, Greenpeace et les groupes écologistes auraient moins besoin de s'activer et d'orchestrer des coups d'éclat pour alerter le public.

Est-ce du «terrorisme économique», un manque de sensibilité à l'égard des travailleurs et des régions qui comptent sur leurs ressources naturelles que de se soucier des impacts sociaux et environnementaux d'un projet potentiellement créateur d'emplois? Non. C'est agir de façon responsable, c'est avoir une vue d'ensemble, c'est mesurer avec sérieux les coûts et les bénéfices, c'est penser à l'avenir, c'est prévoir ce qu'il restera du milieu lorsque la matière première aura été tirée du sol ou coupée.

Retenons des leçons du passé. On peut bien trouver achalants les «verts» et les responsables de la santé publique, ils attirent très souvent l'attention sur une réalité que certains ont avantage à garder dans l'ombre. Les compagnies forestières auraient bien sûr préféré que L'erreur boréale et la commission Coulombe n'existent pas et ne viennent pas bousculer leurs pratiques. Pourtant aujourd'hui, des compagnies misent sur leur certification verte et responsable pour conquérir les marchés extérieurs.

L'industrie minière préfère elle aussi mettre en évidence les emplois qu'elle génère plutôt que les sites contaminés qu'elle laisse avec une facture de plus de 1 milliard $ pour les contribuables. Faut-il rappeler aussi qu'elle a poursuivi l'exploitation de l'amiante, avec l'appui de fonds publics, même si cela se faisait au détriment de la santé et de la vie des travailleurs?

Il faut garder cela en tête et chercher un véritable équilibre entre l'économie, l'environnement et le social. C'est ça se préoccuper du monde.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer