Méfiez-vous des sauveurs instantanés

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre-Paul Noreau
Le Soleil

(Québec) La course à la direction du Parti québécois est terminée. Pierre Karl Péladeau est de facto le nouveau chef des troupes péquistes. En partageant publiquement ce constat vendredi, Jean-François Lisée a affirmé devant micros et caméras ce que tout le monde pense, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du parti souverainiste. Rien ne peut plus arrêter le patron de Québecor.

Mais en se retirant abruptement de la liste des candidats pour se cantonner dans son rôle de député de Rosemont, l'ancien conseiller des Parizeau, Bouchard et Marois a lancé, sans le dire explicitement, un sérieux avertissement aux siens. Méfiez-vous des miracles et des sauveurs instantanés. Nous avons déjà joué dans ce film-là.

Oui, les jeux sont faits, et la «course» d'ici le vote des membres en mai se résume à une affaire de positionnement stratégique pour ceux qui restent sur les rangs. Mais, a-t-il laissé entendre, vous vivez désormais avec un chef omnipotent dont vous savez bien peu, sinon qu'il porte l'étiquette d'un homme d'affaires à succès.

En fait, Jean-François Lisée a jeté l'éponge parce qu'il n'est même plus possible selon lui d'influencer les positions de ce chef en attente d'un couronnement. Son avance est telle qu'il peut continuer de surfer sur la vague de sa popularité sans prendre position, sans débattre sérieusement et sans répondre à des questions essentielles. En conséquence, les probabilités qu'il trébuche d'ici le congrès à la chefferie deviennent pour ainsi dire nulles. Alors, à quoi bon participer?

Ceux qui connaissent Jean-François Lisée savent qu'il n'est pourtant pas du genre à avoir peur de jouer les mouches du coche. Oser dire comme il l'a fait à la suite de l'arrivée de PKP au sein de son équipe qu'un magnat de la presse ne peut pas être le chef d'un parti politique est révélateur de cette audace et de cette impertinence. Cela, remarquez bien, n'enlève absolument rien au bien-fondé de son constat.

L'ancien journaliste n'est toutefois pas masochiste. D'une part, il sait bien que PKP a la rancune facile et tenace et que, d'autre part, l'idée de se camper pour quelques années dans le rôle du vilain petit mouton noir au sein de la famille souverainiste n'a absolument rien de réjouissant ni de stimulant pour un brillant esprit comme le sien. De là le retour au seul service de ses électeurs de Rosemont. Mais pour combien de temps encore...

Jean-François Lisée a trop d'expérience et de mémoire pour ne pas voir le risque qu'acceptent une nouvelle fois de prendre les péquistes en misant sur un messie. Ce n'est surtout pas un hasard si le nom d'André Boisclair a été évoqué en cours de conférence de presse.

Que sera le PQ sous PKP? Bien malin celui qui pourrait actuellement en dessiner les contours. Manifestement, Jean-François Lisée s'en inquiète, ne lui accorde pas de vote de confiance et craint un réveil brutal.

Les affaires et la politique sont deux mondes. Pour l'instant, Pierre Karl Péladeau est un politicien sans expérience qui louvoie, fuit le débat même entre collègues d'un même parti et refuse d'annoncer ses couleurs sur des enjeux cruciaux. C'est bien séduisant d'un point de vue souverainiste de s'engager, poing levé, à faire du Québec un pays, mais c'est un peu court en substance.

Le Parti québécois a toujours été un étrange animal politique, difficile à gérer et dur envers ses chefs. L'homme d'affaires à la poigne de fer réussira-t-il à dompter la bête, à concilier les factions et à faire taire les critiques? À voir. Il gagnera certes en expérience politique sur les banquettes de l'opposition. Mais quand viendront les élections, ça deviendra sa première vraie campagne...

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer