Une richesse à sens unique

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pourrait-on concentrer, dans un seul village, tout ce que possède la moitié la moins fortunée de la population mondiale, c'est-à-dire environ 3,5 milliards de personnes? La réponse est oui, et ce village serait minuscule.

Oxfam profite de la réunion annuelle du Forum économique mondial, cette semaine à Davos, pour nous sensibiliser à l'écart grandissant entre les plus riches et les plus pauvres. Son travail donne une dimension humaine à cette réalité, par une simple question : sur la liste des individus les plus riches, combien en faut-il pour que leur richesse égale celle des 3,5milliards mentionnés plus haut?

En 2010, il fallait additionner les 388 plus grandes fortunes pour y arriver. L'année dernière, il suffisait d'en compter 80.

À l'opposé, sur ces 3,5 milliards les moins fortunés, 2 milliards doivent survivre avec moins de 2 $ par jour, un chiffre inchangé en 30ans. Ça fait des années que ce problème est identifié comme un des plus pressants du monde moderne sans qu'on arrive à inverser ce flot d'argent à sens unique. 

Cette inertie constitue l'obstacle le plus difficile à surmonter. L'idée que cette réalité fait partie d'un ordre naturel contre lequel tout effort est futile. Le seul levier dont nous disposons pour compenser ce déséquilibre, c'est la politique. 

Lorsqu'on regarde l'histoire de la répartition de la richesse, depuis le début du XXe siècle, on voit que les niveaux que nous atteignons aujourd'hui sont à peu près identiques à ceux qu'on enregistrait au début du siècle dernier. À l'époque, les politiques mises en place à la suite de la grande dépression avaient progressivement érodé cette concentration, pendant que la classe moyenne s'enrichissait. 

Mais depuis le début des années 80, les courbes se sont inversées et l'enrichissement est pour ainsi dire devenu le privilège des mieux nantis. 

Une étude de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), publiée en fin d'année, concluait que l'élargissement de l'écart entre les riches et les pauvres avait nui, en fait, à la croissance économique. Selon l'organisme, le phénomène aurait fait perdre 20 % de croissance à une économie comme celle de la Grande-Bretagne, depuis les années 80. Ces résultats montrent que les politiques mises en place par les gouvernements de Margaret Thatcher et de Ronald Reagan ont fait plus de mal que de bien. L'OCDE estime que des politiques de redistribution de la richesse donnent de meilleurs résultats en matière d'équité sans pour autant handicaper la croissance économique. 

On en revient toujours au politique. Dans son discours sur l'état de l'Union, le président Obama a fait du thème de l'inégalité l'un des pivots de son allocution. Il propose notamment de s'attaquer aux coûts élevés d'éducation. Il voudrait que les community college soient gratuits à la grandeur du pays. Son appel a peu de chances d'être entendu par un Congrès républicain.

Les taxes resteront le meilleur outil de redistribution de la richesse, mais une part grandissante de la rémunération des  dirigeants d'entreprise est donnée sous forme d'options d'achat d'actions, dont une grande partie échappe à la taxation. 

Puisque les gains en capitaux forment la courroie de transmission de la richesse, c'est là qu'il faut aller puiser pour assurer l'équité entre les classes sociales, éduquer les générations futures et ouvrir les portes de l'emploi au plus grand nombre. C'est là que se fait la bataille, nous dit Oxfam, car c'est justement sur ces questions que les grands lobbys dépensent le plus d'argent pour influencer les gouvernements, en Amérique comme en Europe.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer