Drainville propose, Couillard dispose

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Personne ne reprochera au péquiste Bernard Drainville de défendre le principe de laïcité. Il est toutefois désolant qu'il persiste à croire que la neutralité religieuse de l'État passe nécessairement par l'interdiction du port de signes religieux des employés des écoles, des services de garde, des hôpitaux et des ministères durant leurs heures de travail. Qu'il limite cette interdiction aux futurs salariés de l'État ne la rend pas plus justifiable et défendable.

Même s'il disait en janvier 2014 qu'il faudrait de «sacrés bons arguments» pour qu'il corrige le tir et revoie sa charte, même s'il soutenait toujours au printemps que celle-ci était un beau projet et que le temps lui donnera raison, M. Drainville, candidat à la direction du Parti québécois, a néanmoins livré jeudi une version qu'il dit plus consensuelle. Ce n'est pas le cas.

Ne plus congédier des gens parce qu'ils portent une kippa, une croix ou un voile au boulot n'enlève pas le caractère discriminatoire du refus d'embaucher dans l'avenir dans le secteur public des femmes et des hommes qui ne voudront pas se départir de signes religieux qui ne sont pas une entrave à leur sécurité ou à celle des autres, à la communication et à leur identification.

Mais qu'importe, il appartient maintenant au gouvernement Couillard de proposer mieux et de faire aboutir ce dossier que le Québec traîne et malmène depuis 2007, car il a été utilisé à des fins purement partisanes. Certes, les attentats d'Ottawa ou de Paris imposent de traiter avec encore plus de doigté les questions liées à la liberté de conscience et de religion et à l'intégrisme. L'horreur des actes commis commande également de faire passer en second les intérêts politiques.

Comme dans sa version précédente, tout n'est pas à rejeter dans la proposition de M. Drainville. Amender la Charte des droits et libertés du Québec pour inscrire la laïcité de l'État, baliser les accommodements religieux et protéger le patrimoine culturel susciteront l'adhésion de bon nombre de citoyens, qu'importe leur religion. Créer un devoir de réserve religieuse pour les employés de l'État durant les heures de travail, les obliger à donner les services publics à visage découvert et soumettre les usagers qui les reçoivent à la même règle vont de soi. Pas d'objection non plus à créer un observatoire de recherche-action sur l'intégrisme religieux et les crimes d'honneur, ou à mettre en place une ligne 1 800 sur les crimes d'honneur.

Tout ça faisait l'objet d'un consensus l'an dernier. Le gouvernement Marois n'a pas voulu en tenir compte, espérant plutôt entretenir les peurs et faire des gains en campagne électorale, comme l'avaient fait Mario Dumont et l'Action démocratique du Québec à une autre époque. Les libéraux jouissent d'une majorité à l'Assemblée nationale, à eux d'exprimer dans une législation et des actions concrètes ce qui fait consensus. Le «vasouillage» des libéraux en matière de laïcité, comme le dit Bernard Drainville, a assez duré.

Si le député de Marie-Victorin était encore ministre, sa proposition de charte 2.0 susciterait encore des divisions dans la population, notamment à cause de cette obsession de lier la neutralité religieuse de l'État au port de signes religieux de ses employés, qu'ils soient ou non en position d'autorité. Reste à voir au cours des prochaines semaines le niveau de cohésion dans les rangs péquistes. Parizeau et Bouchard désapprouvaient la charte. Depuis la défaite sanglante du 7 avril, Jean-François Lisée et Alexandre Cloutier se sont dissociés du projet défendu par Drainville-Marois. Favori dans la course à la direction, Pierre Karl Péladeau se garde bien d'indiquer où il loge. Il serait temps qu'il le fasse.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer