La chute de Sony

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Maintenant, on sait à quoi ressemble la guerre numérique, avec des milliers de victimes, des pertes qui se chiffrent en millions $ et un géant, Sony, terrassé par quelques «hackers».

Ce qui distingue cette attaque de toutes les autres, c'est que l'agresseur est parvenu à imposer sa volonté à la victime, à la face du monde entier.

Les pirates - le mot prend vraiment tout son sens ici - ont remporté cette bataille, et la guerre est loin d'être finie. Même si Sony a annulé le lancement de son film, The Interview, les «Gardiens de la paix» ont ajouté de nouvelles demandes pour que toute trace de l'oeuvre soit effacée à tout jamais.

Tout donne à penser que la Corée du Nord est derrière cette attaque, mais ce n'est pas la première fois que Sony est assiégée de la sorte. D'ex-employés aussi bien que des organisations criminelles auraient pu se servir de la controverse entourant ce film comme d'un paravent.

À première vue, cette tragi-comédie n'a pas de quoi nous inquiéter. On expose des querelles de millionnaires, on empêche la sortie d'un film qui n'est lui-même qu'une distraction. Et qui versera une larme sur les millions que Sony perdra dans ce naufrage?

The Interview n'est pas le porte-étendard de la liberté d'expression. Pour mesurer l'ampleur et la signification de ce nouvel affrontement virtuel, il faut prendre un peu de recul et oublier les protagonistes. La victime s'appelle Sony, elle pourrait s'appeler Bombardier, Hydro-Québec ou le Mouvement Desjardins.

C'est une course aux armements qui vient de franchir un nouveau seuil, et qui s'est amorcée le jour où on a réussi à convertir de l'information en signaux électroniques. Si vous ne preniez pas au sérieux la sécurité de vos données avant aujourd'hui, le temps est venu de vous ouvrir les yeux.

L'attaque sur Sony a fait s'effondrer le mur qui protégeait les données personnelles de milliers d'employés. Leur numéro d'assurance sociale, leurs transactions bancaires, leurs mots de passe, des renseignements sur leur santé, sur leur famille, et tous ces secrets qu'ils ont fait l'erreur de cacher dans un courriel, tout ça a été exposé au grand jour et n'importe qui peut s'en emparer.

L'attaque elle-même ne constitue pas un exploit technologique. Les pirates n'ont pas innové,si ce n'est dansla façon dont ils ont su exploiter non seulement les faiblesses du système, mais aussi celles des individus qui l'utilisent. Il suffit qu'un employé - ou ex-employé - frustré commette une indiscrétion pour obtenir la clé qui permet de faire entrer le cheval de Troie dans la forteresse. Et il semble en outre que celle de Sony n'ait pas été très bien protégée.

C'est ce que les Anglais appellent une «tempête parfaite», et il y en a de plus en plus. Le nombre d'intrusions ciblées se multiplie chaque année. En septembre, juste avant qu'explose l'histoire de Sony, le service postal américain avait été la cible d'une attaque que des responsables ont attribuée au gouvernement chinois. Les données sur 800 000 employés ont été compromises.

Il ne faut pas oublier que les Gardiens de la paix, en plus de mettre la main sur des téraoctets de données, ont fait planter tout le système informatique de Sony Pictures Entertainment. Et le FBI a enregistré, dans les jours qui ont suivi, des attaques similaires contre d'autres entreprises américaines.

Les mesures de sécurité alourdissent l'administration. Il suffit de prendre l'avion dans n'importe quel aéroport pour le constater. Gérer des données ou un flot de passagers, c'est à peu près la même chose. Mais il faudra se faire à l'idée que la seule façon d'assurer notre sécurité, c'est de se compliquer la vie.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer