50 ans de solitude

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) C'est moins que les 100 ans de solitude du chef-d'oeuvre de García Márquez, mais il était temps, après un demi-siècle d'isolation, qu'un président mette fin à la politique stérile des États-Unis envers Cuba, qui aura fait plus de mal que de bien.

Le mur érigé par le gouvernement américain en 1961 n'est pas sur le point de tomber pour autant, il faudra pour cela l'accord du Congrès, qui est loin d'être acquis.

L'histoire dira si la ligne dure suivie par les États-Unis aussi longtemps a plus contribué que nui à la longévité du régime Castro, qui n'est pas près de tomber lui non plus. Une majorité d'Américains sont probablement prêts aujourd'hui à admettre qu'une ouverture aux échanges avec les États-Unis offre plus d'espoir de faire changer les choses.

C'est ce que le président Obama a invoqué, mercredi, en disant qu'on pouvait difficilement continuer à faire ce qu'on fait depuis un demi-siècle et s'attendre à obtenir un résultat différent.

Si Cuba et Washington ont pu se parler, c'est entre autres grâce aux pressions exercées par le Vatican, par l'Europe aussi, et grâce au rôle d'intermédiaire joué par le Canada. Cela montre d'ailleurs ce que la diplomatie canadienne peut accomplir lorsqu'elle n'est pas alignée avec l'un des acteurs, comme nous le sommes présentement avec Israël, au Moyen-Orient.

Le régime Castro a emprunté au communisme ce qui servait ses intérêts. Le système lui a permis d'instaurer et de perpétuer sa dictature. Cuba a beau être la plus démocratique des dictatures, cela n'en fait pas une démocratie pour autant. Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.

Les négociations entre Washington et La Havane se sont étirées sur un an et demi, a-t-on pu apprendre hier. La réalité finit toujours par nous rattraper, et pour Cuba, cette réalité, depuis la chute de l'Union soviétique, c'est la perte du seul partenaire capable de soutenir son économie. À cela se sont ajoutées récemment les difficultés économiques d'un autre pilier du régime cubain, le Venezuela, qui l'approvisionnait en pétrole.

Il ne restait que peu d'options au régime, qui a engagé certaines réformes. Si un terrain d'entente a finalement pu être trouvé, c'est dû en grande partie à ces contraintes qui s'accumulaient. Un autre chef d'État devrait prendre note de ce qui se passe à Cuba. Les rêves de grandeur de Vladimir Poutine risquent de s'effondrer avec l'économie de son pays s'il s'entête à déstabiliser l'Ukraine.

Les dirigeants cubains seront-ils prêts à continuer dans leurs réformes, maintenant que le pays s'ouvre à l'influence de son puissant voisin? Ça reste à voir. Il ne faut pas s'attendre à des changements brusques, le régime ne le tolérera certainement pas. Et les Cubains, même s'ils aspirent aux mêmes libertés fondamentales que les autres pays libres, ne sont pas prêts pour autant à renier tous les acquis de leur système, qui n'a pas que des défauts.

De l'autre côté de la table, la réalité, pour Barack Obama, c'est qu'il reste peu de temps pour décider de l'héritage que laissera sa présidence. S'il veut qu'on se souvienne de lui pour autre chose que le sauvetage des banquiers de Wall Street, Guantánamo et l'usage effréné des drones, c'est maintenant qu'il doit agir. Il lui reste encore à mériter ce Nobel de la paix qu'on lui avait décerné, prématurément, peu après son élection.

La majorité de ses concitoyens n'étaient pas nés lorsque l'embargo a été décrété. Ils sont prêts à essayer autre chose. Avec l'annonce de mercredi, il écrit une page importante de l'histoire des États-Unis. Le geste qu'il a posé est l'un des premiers qui répondent vraiment aux espoirs que ses électeurs avaient placés en lui.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer