Français: les vraies affaires

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Enfin, les «vraies affaires»! Yves Bolduc, le ministre de l'Éducation, prépare pour 2015 une stratégie pour l'amélioration de l'enseignement du français. Il n'a donc pas que la fusion des commissions scolaires et les compressions à son programme. L'engagement inattendu de M. Bolduc et ses faux pas depuis son arrivée au ministère nous laissent croire qu'il n'y a pas de très grandes attentes à y avoir. Nous aimerions tellement nous tromper.

En septembre, lors d'une entrevue au Soleil, le ministre Bolduc avait affirmé qu'il n'avait aucune stratégie pour améliorer l'enseignement du français. Il s'intéressait à la création d'un ordre professionnel pour les enseignants, il souhaitait une plus grande utilisation des nouvelles technologies en classe, mais il n'avait pas de véritable plan pour le français. Cela se résumait à «insister pour que le français soit une priorité au niveau de l'enseignement». Une évidence.

Trois mois plus tard, surprise! Invité au congrès de l'Association québécoise des enseignantes et des enseignants du primaire, il annonçait jeudi qu'il prépare une stratégie ministérielle relative au français pour le début de la prochaine année. Son ministère a aussi diffusé un communiqué. Son titre: «Le gouvernement déterminé à donner un nouveau souffle à ses actions en matière d'amélioration de [sic] français.» Le ministre y affirme que son gouvernement a «la conviction que nous devons faire des efforts supplémentaires pour que tous nos enfants maîtrisent de façon optimale cette belle langue qui est la nôtre».

Voilà pour les bonnes intentions. Mais comment vont-elles s'articuler et se concrétiser dans les salles de classe? Il est à craindre une fois de plus que le ministre prenne un temps fou à établir un constat plutôt que de partir du plan d'action établi par la ministre Michelle Courchesne en 2008, de corriger ses lacunes et d'appliquer ce qui demeure toujours pertinent.

Le ministre signale en effet qu'il consultera les chercheurs et qu'il «tiendra compte» du point de vue et des préoccupations du milieu scolaire autour de cinq axes. -Une entrée réussie dans le monde de la lecture et de l'écriture. -La compétence à lire, une clé d'accès à la réussite dans toutes les disciplines. -La valorisation du français et la fierté de sa langue. -Le français, un objectif d'équipe. -La recherche et le transfert des connaissances. Optimistes, les parents d'enfants d'âge scolaire? Rassurés sur le bagage que recevront les jeunes pour savoir lire, bien écrire et s'exprimer en français?

La stratégie du ministre semble celle d'un gouvernement qui ne veut pas se faire reprocher dans quatre ans de n'avoir rien fait pour améliorer l'enseignement du français dans les écoles québécoises. À la veille des élections, les jeunes ne feront peut-être pas davantage de rédaction de texte ou de lecture quotidienne. Le programme de formation des maîtres sera peut-être le même qu'aujourd'hui et la formation continue n'aura pas été bonifiée. Le ministre de l'Éducation et son gouvernement pourront toutefois dire qu'ils ont concocté une stratégie sur le français.

Par ailleurs, on peut douter de la capacité du ministre Yves Bolduc de mener à bien cette tâche. M. Bolduc est le ministre de l'Éducation qui a déclaré qu'un enfant n'allait pas mourir parce qu'il n'y avait pas de nouveaux livres dans les bibliothèques scolaires. C'est le ministre de l'Enseignement supérieur qui a jonglé avec l'idée d'abandonner l'épreuve uniforme de français au cégep. C'est aussi le ministre de l'Éducation qui croyait que les bouchers étaient formés dans les cégeps.

M. Bolduc traîne un déficit de crédibilité dans le milieu de l'éducation et il cumule les gaffes. Lui confier l'élaboration d'une stratégie sur l'enseignement du français, un dossier très délicat, est hasardeux.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer