La méprise des contribuables

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ne vous méprenez pas, contribuables geignards. Il faut voir dans le minibudget Leitão trois bonnes nouvelles, selon le premier ministre Philippe Couillard. Celle que le prochain budget sera enfin équilibré; celle que le citoyen ne prend en charge que 8 % de l'effort pour atteindre ce résultat; et la troisième, que le chemin qui reste à faire ne sera pas fait par le contribuable. Difficile pour les Québécois de partager cette lecture optimiste quand leurs poches se vident, quand ils craignent les effets des coupes budgétaires dans les services publics et qu'ils attendent toujours un signe du miraculeux «effet libéral» sur l'économie.

C'est une profession de foi que demandent M. Couillard et ses ministres Carlos Leitão, des Finances, et Martin Coiteux, du Conseil du Trésor. Or, comme les libéraux ont ébranlé la confiance de la population depuis le 7 avril avec des promesses brisées, des orientations cachées en campagne électorale, des réformes aux effets incertains et une incapacité à stimuler la croissance et la création d'emplois, il ne faut pas s'étonner que plusieurs citoyens restent sur leurs gardes. Pire, qu'ils appréhendent une situation encore plus sombre pour 2015-2016.

Nous voilà collectivement mal pris. La confiance est primordiale quand il y a urgence de revigorer l'économie et de poursuivre l'assainissement des finances publiques. Malheureusement, l'équipe libérale semble croire que sa crédibilité repose uniquement sur sa capacité d'atteindre sa cible budgétaire. Comme si une économie dynamique et une confiance accrue des consommateurs et des investisseurs n'étaient pas aussi essentielles pour équilibrer la colonne des dépenses et des revenus. Si le premier ministre et son gouvernement veulent éviter d'accroître l'insatisfaction à leur égard, comme l'indiquait un sondage CROP-Le Soleil en novembre, ils doivent rapidement combler cette lacune. Dans leur intérêt et dans celui du Québec.  

Si le prix de l'essence n'avait pas connu une baisse, si Ottawa n'avait pas ajouté des crédits pour les familles, si la SAAQ n'avait pas abaissé les droits d'immatriculation, le fardeau refilé aux contribuables aurait été encore plus lourd que les 260 millions $ annoncés mardi. Si l'économie américaine ne vient pas à la rescousse de l'économie québécoise, si l'incertitude plombe davantage l'économie mondiale, si le prix de l'essence remonte, si une catastrophe survient, on se demande ce qu'il adviendra du plan ébauché par le gouvernement. 

Qui plus est, l'échafaudage des dépenses supprimées paraît sur certains points fragile. Les réorganisations en santé et en éducation vont-elles dégager les économies escomptées ou des dépenses supplémentaires, comme ce fut le cas par le passé? Québec va-t-il réussir à renouveler les conventions collectives de ses employés et à économiser 689 millions $ en rémunération?  

Les membres du gouvernement ont la fâcheuse tendance de minimiser les effets de leur décision sur le simple citoyen. Québec procède à des coupes massives, mais cela n'affectera pas les services. Vraiment? La ministre de la Famille augmente «un brin» le tarif des services de garde. Son confrère de l'Environnement ajoute 2 cents au litre d'essence, mais qu'importe, puisque c'est moins que le coût d'un café par semaine.

Hausses des taxes scolaires, des tarifs d'électricité et des services de garde. Crédits d'impôt moindres pour les cotisations syndicales et professionnelles. Augmentation du prix de l'essence, de la taxe sur les assurances auto, du coût d'immatriculation des grosses cylindrées. M. et Mme Tout-le-Monde ont l'impression de passer à la caisse, de voir fondre leur pouvoir d'achat, mais MM. Couillard et Coiteux leur répliquent que les efforts demandés sont «extrêmement limités».

 «Une personnalité se révèle dans les débats difficiles», a affirmé mercredi le premier ministre. Il ne peut dire mieux.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer