Vieux, malades et payants

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le gouvernement Couillard doit éviter la voie de la facilité et ne pas puiser dans les poches des personnes âgées malades sans d'abord discipliner les entreprises ambulancières et s'assurer qu'il en a vraiment pour son argent.

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, se dit favorable à une hausse des frais du transport ambulancier et au retrait de la gratuité pour les personnes de 65 ans et plus. Lui et son gouvernement seront-ils aussi volontaires et déterminés à établir une culture de performance et d'imputabilité dans ce secteur d'activité auquel l'État consacre 500 millions $ par année?

La tarification à exiger des personnes de 65 ans et plus ne représente que quelques lignes du rapport de plus de 150 pages du Comité national sur les services préhospitaliers d'urgence rendu public vendredi. Même si le vieillissement de la population constitue un élément qui ne peut échapper à l'analyse, à la planification et aux coûts des services, les suites à donner au rapport ne peuvent se limiter à ce point.

Le comité présidé par Marc Ouellet soulève des lacunes importantes. Ni le ministère de la Santé ni les agences de la santé ne connaissent la situation financière réelle de leurs partenaires, les entreprises ambulancières. «Le ministère est également tenu dans l'ignorance du profit réel des entreprises et de l'utilisation qu'elles en font, ce qui est étonnant si l'on se rappelle que l'État est le pourvoyeur de ces fonds et, par voie de conséquence, le générateur de ces profits.»

Bien sûr, théoriquement des états financiers et un rapport des activités doivent être présentés au ministre et à l'agence de santé. Or, le comité national constate que ce n'est pas toujours le cas et que le Ministère n'effectue pas de suivi en cette matière.

Avant de se tourner précipitamment vers le porte-monnaie des personnes âgées qui réclament une ambulance pour se rendre à l'urgence de l'hôpital, le gouvernement et ses partenaires doivent d'abord convenir d'un mode de fonctionnement et de reddition de comptes plus efficace et transparent.

La question de la tarification devra par la suite être abordée. On observe ici le même travers québécois qui consiste à ne pas ajuster les tarifs périodiquement. La tarification des services ambulanciers d'urgence n'a pas été augmentée depuis 17 ans. Un ajustement s'impose forcément de même qu'une indexation annuelle.

Faut-il par ailleurs mettre fin à la gratuité des services offerts aux personnes de 65 ans et plus? Le comité Ouellet dit oui, compte tenu du prolongement de l'espérance de vie et de l'amélioration de la santé en général.

L'Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux avait suggéré en 2013, à ce comité, de porter à 75 ans et plus l'âge des personnes pouvant profiter de la gratuité des services préhospitaliers. L'Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux (AQESSS) estime que c'est vers l'âge de 75 ans et plus que l'effet du vieillissement commence à se manifester davantage.

La commission Robillard a également alimenté le débat en proposant de faire payer les services ambulanciers aux personnes âgées de 65 ans et plus qui ne reçoivent pas de supplément de revenu garanti d'Ottawa. En septembre, devant la commission d'examen de la fiscalité, l'AQESSS a aussi évoqué le supplément de revenu garanti comme un seuil.

Une telle proposition révolte la présidente de la Fédération des médecins spécialistes, Diane Francoeur. «Les personnes âgées qui font un tour en ambulance les amenant à se retrouver les fesses à l'air dans un couloir n'ont souvent pas d'autre choix. Les CLSC ne suffisent pas à la demande, leurs enfants ne sont pas disponibles ou si elles habitent en résidence, il n'y a pas de couverture d'urgences.»

Il serait sage en effet de se décoller des colonnes de chiffres et de bien évaluer les effets de la fin de la gratuité pour les aînés. L'économie de 30 millions $ espérée n'est pas une réponse complète.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer