Un ménage dans l'informatique

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Corvée de grand ménage dans l'appareil gouvernemental. Réduction des effectifs, gel du recrutement, suspension des bonis au rendement, resserrement des dépenses des ministres. Martin Coiteux, le président du Conseil du Trésor, veut donner l'exemple et présenter une maison bien propre et rénovée. L'homme de ménage en chef et maître d'oeuvre néglige cependant une pièce importante où des éléments encombrants s'accumulent depuis maintes années : les services informatiques. Ce n'est pourtant pas un détail, l'informatique, dans un État du 21e siècle. Surtout que près de 3 milliards $ sont en jeu.

L'opposition caquiste, le Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ) et le Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) réclament une commission d'enquête sur les dépenses en informatique au gouvernement. Gestion déficiente, dépassements de coûts, non-respect des échéanciers, apparence de conflits d'intérêts, concurrence limitée. Le portrait qu'ils dressent est fort inquiétant. Le Vérificateur général a aussi relevé des failles dans les contrats de service professionnels liés au traitement de l'information. Des effets des ratés informatiques ont également été constatés par la Protectrice du citoyen. 

M. Coiteux estime toutefois que ce n'est pas d'une commission d'enquête qu'on a besoin, mais de gestes et d'actions. Il a affirmé mardi à l'Assemblée nationale qu'il avait demandé au dirigeant principal de l'informatique de travailler sur quatre choses : plus de transparence, une gouvernance renforcée, une meilleure gestion de la main-d'oeuvre et un processus contractuel qui protège davantage l'argent des contribuables. 

Une telle démarche pourrait suffire en d'autres circonstances. Le ministre traîne toutefois un boulet. Il a commis l'erreur de nommer à la tête de l'informatique une personne qui avait oeuvré au sein du Parti libéral du Québec et dont le frère était vice-président de CGI, une des entreprises qui obtient le plus de contrats gouvernementaux. Jean-Guy Lemieux a quitté ses fonctions en octobre lorsque M. Coiteux a appris qu'il avait omis de déclarer à son employeur précédent, la Régie de l'assurance maladie du Québec, sa proximité avec CGI.

Le ministre a donc dû reprendre son travail. En scindant la fonction en deux pour l'intérim, il a cependant nommé Josée Noreau pdg du Centre des services partagés du Québec. Mme Noreau a travaillé dix ans pour le PLQ et a également été impliquée dans le Dossier santé Québec, l'exemple parfait d'un fiasco informatique. Bref, rien pour redonner confiance. 

Le président nuit aussi à sa crédibilité lorsqu'il attribue aux conventions collectives le fait  qu'un ancien grand patron de l'informatique, Jean-Marie Lévesque, soit payé plus de 190 000 $ à ne rien faire parce qu'il écoule ses congés de maladie accumulés avant de prendre sa retraite. M. Lévesque est un cadre et non un syndiqué, lui a rappelé le député caquiste Claude Surprenant. Si le gouvernement libéral veut faire l'économie d'une enquête publique sur l'informatique, le ministre devra démontrer plus de sérieux et de rigueur. 

Dans son plan de repositionnement de l'État et de redressement des finances publiques, il souhaite réduire de façon significative la «dépendance contractuelle donnée à l'externe». « Nous allons faire plus avec moins, et mieux à l'interne, avec de meilleurs moyens», dit-il. 

En informatique, comme dans le domaine des Transports, l'expertise a déjà pris le chemin du privé. Pour la récupérer, Québec devrait embaucher 1500 experts selon le SPGQ. Tout un contrat, de concilier cela avec la réduction de 1150 postes et les augmentations de salaire minimes prévues par M. Coiteux. Les tenants d'une enquête publique évaluent que 3,2 milliards $ se sont «volatilisés» dans les projets informatiques. Une grosse tache que le gouvernement peut difficilement ignorer dans son opération grand ménage.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer