Le ciment ou le sable

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le rouleau compresseur de la loi 10, modifiant l'organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux, risque d'écraser des institutions qui sont vitales pour la survie et le développement des communautés anglophones du Québec.

Il y a plus d'une vingtaine d'établissements reconnus par l'Office québécois de la langue française (OQLF), à qui la Charte de la langue permet de communiquer en anglais avec leurs employés et qui doivent offrir leurs services à la population anglophone. 

Toutes ces institutions disparaîtront avec l'entrée en vigueur de la loi proposée par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, sauf une : le Centre universitaire de santé McGill. Tous les autres seront engloutis dans l'un ou l'autre des 19 Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS). 

Le projet de loi prévoit que la reconnaissance par l'OQLF soit transférée aux seules «installations». À Québec, par exemple, l'Hôpital Jeffery Hale - Saint Brigid's est un établissement reconnu, avec son propre conseil d'administration de 18 personnes, dont la majorité sont choisies par la communauté. Ce sont elles qui décident de ses orientations, qui veillent à ce qu'il joue son rôle au sein de sa communauté. 

En éliminant ce palier, on déplace toutes ses responsabilités, et la reddition de comptes, vers le conseil du CISSS, dont tous les membres seront nommés par le ministre, et où une seule personne sur les

 15 futurs administrateurs assurera la représentation de la communauté anglophone. 

Les bâtiments restent, ainsi que le nom, mais ce ne seront que des coquilles de brique et de béton. 

La loi à l'étude exige des futurs CISSS l'élaboration d'un programme d'accès aux services de santé et aux services sociaux en langue anglaise. Mais sans institution propre pour l'incarner, ce n'est qu'une protection de pacotille. Combien de temps croyez-vous que le conseil d'administration va consacrer à ce dossier, quand il aura à s'occuper de tout le réseau de santé et de services sociaux de la région 03? Poser la question, c'est y répondre.

La communauté anglophone de Québec ne représente que 2 % de la population totale, mais son importance ne se calcule pas qu'en termes de poids démographique. Elle a bâti de larges pans de cette ville et pour la première fois depuis plus d'un siècle, on vient d'enregistrer une augmentation de la population anglophone. 

Ses institutions jouent encore un rôle important pour Québec. L'immigration aura un rôle déterminant dans notre développement, et des institutions solides offrant des services en langue anglaise ne peuvent que nous être utiles.

Leur disparition n'entraînera aucun gain d'efficacité ni d'économie. Le Jeffery Hale - Saint Brigid's a obtenu la plus haute cote d'Agrément Canada (avec mention d'honneur) et ses finances sont saines. C'est un modèle et non un problème.

Les fondations et les donateurs contribuent un million de dollars à son budget annuel, mais rien ne garantit la continuité de cette source de financement s'il n'y a plus d'instance décisionnelle par laquelle les donateurs ont l'assurance que ces sommes seront utilisées à bon escient. Après les fusions d'établissements, en 1996, une grande partie de ces dons ont été interrompus en raison du doute soulevé par ces changements. Il a fallu attendre cinq ans pour que la situation se redresse.

Le projet de loi démantèle un outil à travers lequel toute une communauté a prise sur ses décisions et son avenir. Le Jeffery Hale - Saint Brigid's et les autres établissements reconnus sont le ciment qui assure la cohésion et le développement d'un rouage important de notre société. Leur disparition ne laissera que du sable qui risque de leur couler entre les doigts.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer