S'enrichir en bradant?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Tout est sur la table et l'efficience est le mot d'ordre lorsqu'il s'agit de sabrer les programmes gouvernementaux pour rééquilibrer les finances publiques. Lorsqu'il est question de création d'emplois et d'énergie, Québec n'a cependant aucune gêne à opter pour la continuité et à ressortir la même vieille recette coûteuse : vendre de l'électricité au rabais pour attirer des investisseurs.

Le Québec a du mal à se libérer de ce que les experts Normand Mousseau et Roger Lanoue ont appelé le «syndrome du castor» dans leur rapport sur les enjeux énergétiques, rendu public en février. En période d'incertitude, le premier réflexe demeure de construire un nouveau barrage et un nouvel ouvrage, observaient le professeur de l'Université de Montréal et l'ancien vice-président d'Hydro. Qu'importe le coût des installations, qu'importe si c'est pour produire de l'énergie dont le Québec n'a pas besoin et qu'il ne pourra écouler à prix fort sur les marchés. On mise sur la production d'énergie plutôt que sur l'efficacité énergétique.

Les surplus ne sont pas un problème, aux yeux des politiciens. Même s'il faut procéder à une vente de feu, même si on s'engage dans une spirale de charme et de chantage avec les entreprises énergivores dont il sera difficile de s'extirper. On l'a vu encore tout récemment avec les alumineries qui exigeaient de revoir à la baisse leur facture d'énergie. Le gouvernement Couillard est prêt à de grandes réformes et remises en question, mais non en ce domaine.

Les deux experts mandatés par le gouvernement Marois avaient pourtant proposé un changement de paradigme majeur, jugeant que le modèle énergétique qui avait contribué au développement économique du Québec depuis 40 ans était devenu improductif, caduc et fort coûteux.

MM. Mousseau et Lanoue chiffraient à 30 térawattheures par an les surplus d'électricité d'Hydro d'ici 2024. Ils estimaient autour de 1,2-1,5 milliard $ annuellement les dépenses et les subventions non rentables pour les nouvelles infrastructures lancées ces dernières années. Ils recommandaient de freiner les projets hydroélectriques, y compris ceux de la Romaine.

Leur plan n'a pas trouvé preneur ni chez les péquistes ni chez les libéraux. Les premiers ont attendu avant de rendre public le rapport de la commission ( budget de 1,5 million $) qui avait reçu l'avis de 800 citoyens et organismes. Le premier ministre Couillard a mis en doute le parachèvement des phases 3 et 4 de la Romaine, mais s'est ravisé en moins de 24 heures. Les libéraux croient aussi aux vertus des petites centrales.

Québec fait miroiter qu'il retirera plus de 800 millions $ de retombées fiscales de 2015 à 2024 grâce à l'activité économique accrue et aux milliers d'emplois créés par la réduction de tarifs. Bien sûr, si la Régie de l'énergie acquiesce à la demande de modification. Autre condition : que les investisseurs soient attirés par l'offre et ne trouvent pas mieux ailleurs. L'exploitation du gaz de schiste aux États-Unis a considérablement modifié le marché de l'énergie et Hydro a perdu de son attrait.

En attendant, certains crieront à la concurrence déloyale même si le ministre Jacques Daoust jure que les règles seront justes et qu'il veillera à ce que des entreprises ne ferment pas parce que de nouvelles s'installent. La Coalition avenir Québec tente pour sa part d'attiser la grogne des consommateurs en mettant en opposition le rabais de 20 % que Québec veut consentir aux industriels, et la hausse de 4,3 % refilée aux simples abonnés résidentiels en avril, et celle de

3,9 % à nouveau réclamée pour l'an prochain.

Il en coûte combien pour créer, ou du moins espérer créer de la richesse par le biais de l'électricité? Le gouvernement doit faire l'exercice et bien expliquer son calcul aux contribuables et aux petits abonnés d'Hydro.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer