Une leçon trop coûteuse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Quatorze décès sur cent quatre-vingt-quatre cas de contamination lors de l'importante éclosion de légionellose à Québec, à l'été 2012. Espérons que la leçon est assez claire cette fois pour que le ministère de la Santé, la Régie du bâtiment et les propriétaires d'immeubles dotés de tours de refroidissement n'attendent pas 15 ans et une autre épidémie mortelle pour resserrer la législation et s'assurer d'un suivi constant et consciencieux.

Le rapport d'enquête que vient de déposer la coroner Catherine Rudel-Tessier ne doit pas se retrouver sur une tablette comme l'a été en 1997 le rapport d'enquête épidémiologique du Centre de santé publique du Québec.

En 1996, toujours à Québec, 12 personnes sont atteintes de la maladie du légionnaire. Une d'entre elles décède. Pour éviter que le scénario se reproduise, le Centre de santé publique recommande diverses mesures préventives et suggère notamment de confier à un organisme gouvernemental la responsabilité d'établir des normes sur la conception, le fonctionnement et l'entretien des tours de refroidissement et d'assurer le respect de l'application de ces normes.

Il y a bien eu production de brochures et évocation de bonnes intentions après le dépôt de ce rapport en mars 1997. Mais pas de mesures législatives pour prévenir et pour mieux contrôler et limiter les dommages le jour où une autre éclosion surviendrait. Résultat : 14 personnes sont mortes en 2012 et plus d'une centaine ont dû être hospitalisées, dont une quarantaine aux soins intensifs, à cause de la légionellose.

On comprend que ces personnes et leurs proches soient indignés et qu'ils estiment que l'aggravation de leurs problèmes de santé et la perte d'êtres chers ne seraient pas survenues si le gouvernement québécois avait pris ses responsabilités après l'alerte de 1996.

La preuve reste bien sûr à faire pour désigner un coupable et espérer toucher une forme de dédommagement. Que les familles des victimes décident ou non d'intenter un recours collectif, Québec doit s'assurer de ne pas commettre la même erreur deux fois.

La pression préélectorale a forcé les élus à combler des lacunes en 2012. Il faut maintenant faire un pas de plus et mettre en application les recommandations de la coroner Rudel-Tessier. Même s'il est impossible d'éliminer tous les risques, il faut les limiter le plus possible afin d'éviter que des personnes déjà vulnérables ne connaissent une mort prématurée à cause d'une éclosion de légionellose.

La coroner propose notamment de clarifier les rôles des directions de santé publique, de la Régie du bâtiment et du ministère du Développement durable et de l'Environnement. Elle prévient aussi que ces autorités doivent avoir les ressources financières et matérielles pour exécuter leurs mandats. À quoi bon, en effet, de beaux textes de loi et des règlements si personne ne vérifie s'ils sont appliqués et s'ils le sont correctement.

Pour mettre de la pression sur les propriétaires d'immeubles, Mme Rudel-Tessier préconise que des sanctions pénales leur soient imposées de même qu'aux gestionnaires de tours aérorefroidissantes. Avec de telles sanctions, on peut présumer que ceux-ci y songeraient deux fois avant de reporter de quelques semaines l'entretien de leurs équipements comme l'a fait la Centrale des syndicats du Québec à l'été 2012, en pleine épidémie.

Même si la coroner ne blâme pas la direction régionale de santé publique pour sa gestion de la crise, elle propose néanmoins d'examiner diverses stratégies de communication avec la population. Une recommandation peu flamboyante, mais qui a toute son importance. Être informé, reconnaître les symptômes de la maladie, savoir quoi faire et où se diriger contribuent à réduire les risques. Pour cela, la Santé publique doit préalablement avoir les outils et les réflexes pour agir promptement.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer