Régimes de retraite: la «solution» Labeaume

Partager

(Québec) Villes, gouvernements et entreprises privées ont tout un défi à relever avec leurs employés pour abaisser le fardeau des régimes de retraite au cours des prochaines années. Ce n'est cependant pas en recourant au populisme, à l'ironie et au modèle mur à mur comme le fait le maire Régis Labeaume qu'ils y parviendront. Si cette recette avait du succès, experts et gestionnaires ne se casseraient pas les méninges partout dans le monde pour trouver de réelles solutions.

Personne ne reprochera au maire de Québec de vouloir s'attaquer enfin à cet enjeu sérieux qui fait peser un poids très lourd sur les finances de la Ville. Même ceux que M. Labeaume désigne comme des pleutres ne vivent pas sur une autre planète. Ils savent bien que le statu quo n'est plus possible et qu'ils devront faire des concessions et des ajustements pour assurer la pérennité de leur régime de retraite sans refiler une facture indue aux contribuables. Ils paient eux aussi des impôts et des taxes. Ils voient bien également que les rendements mirobolants ne sont plus au rendez-vous.

Ils savent également qu'à titre d'employés municipaux, ils jouissent de conditions fort enviables par rapport à d'autres salariés québécois et que, de ce fait, l'opinion publique penche forcément vers le maire. Pourquoi

M. Labeaume se sent-il obligé d'en ajouter, de monter les uns contre les autres, d'ironiser sur les millionnaires de la Ville qui prennent leur retraite à 56 ans, comme si cela était un argument valable en négociation? La grande popularité dont il jouit depuis son élection le dispense pourtant de recourir à ce type d'intervention.

Les contribuables de Québec veulent des résultats tangibles et sonnants. Les tirades et les coups de gueule du maire peuvent certes amuser un certain public et fournir de bonnes lignes aux médias, mais ils ne règlent pas le problème de fond. Bien au contraire. Ils hérissent ses vis-à-vis à un moment où la recherche de solutions commande respect, dialogue et sérieux.

Le dossier est complexe et exige que les conséquences financières et sociales de chaque décision soient bien évaluées, à court et long termes. L'improvisation n'a pas sa place en ce domaine.

Ce n'est pas pour rien que le gouvernement du Québec a confié à des experts, regroupés autour d'Alban D'Amours, le mandat de dresser une liste de solutions pour sauver les régimes complémentaires de retraite en s'inspirant notamment de ce qui se fait hors de la province.

L'expertise est indispensable en la matière. Il ne suffit pas de fixer pour tous l'âge de la retraite à 67 ans pour obtenir la formule gagnante qui répondra à la fois aux besoins des futurs retraités et à la capacité de payer des entreprises ou des administrations publiques. C'est une variable parmi d'autres.

Est-il pertinent de modifier le type de prestations, de renoncer à l'indexation, d'augmenter les pénalités en cas de départ hâtif, d'annuler le transfert à un conjoint survivant, d'augmenter la contribution des participants, d'allonger la période d'amortissement? De nouveaux paramètres sont à définir. On ne peut rêver que des rendements boursiers supérieurs ou une hausse des taux d'intérêt vont venir à la rescousse. On ne règle rien non plus en ressassant que des patrons ont profité des belles années en prenant congé de cotisations.

Pour arriver à un règlement, patrons et syndicats doivent négocier. Chacun doit aussi avoir l'assurance que tout le monde fera sa part dans ce grand exercice de remodelage des régimes de retraite. Employés municipaux, salariés du secteur public ou privé accepteront plus facilement certains sacrifices s'ils ont la garantie que les élus, les hauts fonctionnaires, les cadres, les juges et les grands patrons donneront l'exemple et soumettront leur propre régime à une cure d'amaigrissement.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer