Le maire fusionné

Partager

(Québec) Irréel. Le maire de Laval, acculé à la démission par les témoignages à la commission Charbonneau, par les perquisitions qui se multiplient, a tout juste effleuré les allégations qui pèsent contre lui. Gilles Vaillancourt a surtout parlé de l'avis d'imposition, du développement de sa ville, de la fierté des gens de Laval....

On n'a pas vu un homme aux abois vendredi, mais plutôtimperméable au doute. Le capitaine du Costa Concordia, si fier de son bateau qu'il oublie les rochers tout près.

Gilles Vaillancourt est un de ces maires «fusionnés» avec leur ville, comme Jean Drapeau l'était avec Montréal, Émile Loranger avec L'Ancienne-Lorette, ou Maurice Duplessis avec sa province. Évidemment, ça n'en fait pas automatiquement des criminels, mais quand un élu ne fait plus la distinction entre le citoyen et le maire, quand il se sent invulnérable, le risque augmente. Cela peut créer une forme de dépendance, un maire devient accro du pouvoir, et une population peut devenir accro de son maire, comme celle de Laval.

L'exercice de la mairie n'est pas une vocation religieuse. Le gouvernement a évoqué la possibilité d'établir un nombre limite de mandats ou d'années pendant lesquelles une personne peut occuper une fonction de maire. C'est une piste qui mérite d'être examinée, à tête reposée. Autant le maire de Laval a été l'objet d'allégations, autant Francine Ruest-Jutras mérite l'hommage que Québec s'apprête à lui rendre pour ses 25 années à la mairie de Drummondville.

Tout système a ses avantages et ses défauts, mais quelles que soient nos craintes envers l'imposition d'une telle limite, on peut difficilement imaginer pire que la situation actuelle.

Par ailleurs, si le maire de Laval a décidé de démissionner, c'est parce que la pression sur lui était devenue intolérable. Se pose alors la question des pouvoirs d'intervention que doit avoir le ministre dans les affaires des municipalités.

En 2010, le maire de Saint-Jérôme, Marc Gascon, s'est retrouvé dans l'eau chaude parce qu'il a confié la rénovation de sa maison à des entrepreneurs faisant affaire avec sa municipalité. Rien ne prouve qu'il ait agi de mauvaise foi, mais il y avait néanmoins un conflit d'intérêts susceptible de miner la confiance envers lui. Cela devrait être considéré comme un motif d'intervention suffisant. Québec doit avoir une certaine marge de manoeuvre lorsqu'il s'agit de rétablir la confiance des électeurs, il en va de l'intérêt du maire comme de celui des citoyens.

Mais lorsqu'un élu est l'objet de perquisitions par les corps policiers, ou qu'il est visé par des accusations criminelles, comme le maire de Mascouche, on change de registre. Quand un juge estime qu'il y a lieu de saisir les coffrets de sûreté d'un maire, ou que le Procureur général conclut qu'il y a matière à accusation, on ne peut plus raisonnablement s'attendre à ce que la population maintienne sa confiance envers la personne visée.

La présomption d'innocence est un principe fondamental dans notre société; tout accusé a droit à une défense pleine et entière, mais de là à le maintenir en fonction à tout prix? Qui voterait pour un candidat sachant qu'il est accusé au criminel?

Tout cela ne doit pas nous faire perdre de vue que la grande majorité de nos élus n'ont rien à se reprocher et qu'ils ont besoin de meilleurs outils pour bien défendre nos intérêts. Le projet de loi 1, sur l'intégrité en matière de contrats publics, n'est qu'un premier pas. On doit aussi revoir la règle du plus bas soumissionnaire et songer à mettre sur pied un bureau d'évaluation des prix, grâce auquel il sera possible de vérifier que le déneigement d'une borne-fontaine coûte 80 $, et non 600 $.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer