La glissade du Vieux-Québec

Sur le même thème

Pierre Asselin
Le Soleil

(Québec) Le Vieux-Québec compte trop peu d'habitants pour se permettre d'en perdre quelques centaines à chaque recensement. Entre 2001 et 2011, la population est passée de 5531 à 4786. Ce n'est pas la première décroissance dans l'histoire du «Vieux». Une perte de 745 résidants en 10 ans peut sembler minime, mais on s'approche dangereusement d'un seuil critique. Et le problème affecte aussi les quartiers Saint-Roch, Saint-Sauveur et Saint-Jean-Baptiste. Au total, la perte est de 1700 habitants depuis 2006 seulement.

 

 

 

 

Pour l'arrondissement historique, c'est maintenant qu'il faut renverser la vapeur, avant de tomber sous le seuil des 4000 résidants. Plus on attend, plus il sera difficile de convaincre les Québécois d'habiter le coeur de leur ville. La population, c'est l'âme de ce quartier historique, et tout doit être mis en oeuvre pour la rehausser.

Le Comité des citoyens du Vieux-Québec (CCVQ) a sonné l'alarme, après avoir pris connaissance des résultats du recensement de 2011. La Ville a ensuite annoncé la création prochaine d'une table de concertation où citoyens, gens d'affaires, institutions et élus municipaux tenteront de trouver des remèdes à cette lente érosion.

Un pas dans la bonne direction

C'est un pas dans la bonne direction, d'ailleurs réclamé par le CCVQ lui-même, mais il faudra aller plus loin. La Ville doit faire de ceux et de celles qui vivent dans ces quartiers historiques des partenaires à part entière, qui participent notamment à la planification des grands événements; élaborer avec eux les mesures qui permettront le maintien de la fonction résidentielle dans un secteur où la pression du marché est énorme en sens contraire.

On comprend le maire de Québec de vouloir conserver le Red Bull Crashed Ice, mais quand il dénigre les critiques de l'événement, il envoie un signal ambigu. Même s'il répond aux propos de quelques-uns, sa réaction est perçue comme un manque de considération envers les résidants du quartier.

«Ceux qui prennent ces décisions n'habitent pas le quartier», déplore d'ailleurs un citoyen. «Ce ne sont pas eux qui en subissent les effets.»

Les grands événements ne sont toutefois que l'une des nombreuses facettes sur lesquelles on devra se pencher pour rendre ce milieu de vie plus attrayant. Certaines solutions seraient simples, comme autoriser les résidants à se garer dans des zones de débarcadère en dehors des heures de livraison, évoque le président du conseil de quartier, Denis L'Anglais.

D'autres problèmes sont plus complexes. Comme la spéculation immobilière, la conversion de logements en résidences touristiques. La Ville a déjà trouvé un compromis intéressant, en autorisant l'aménagement de logements pour touristes, à la condition d'ouvrir un commerce de proximité au rez-de-chaussée. Mais Québec devra se montrer encore plus interventionniste si elle espère contrebalancer l'exode.

La Table de concertation pourra se replonger dans l'importante documentation issue des récents États généraux du Vieux-Québec (2010), où on a cité plusieurs exemples comparables à Québec.

Le cas de Venise avait alors retenu l'attention. La transformation de milliers de maisons en hôtels, en auberges et en gîtes touristiques a chassé la population de la célèbre ville italienne, où vivaient 175 000 personnes en 1952. Il en reste aujourd'hui moins de 60 000, soit le tiers seulement.

«L'effet le plus dommageable du dépeuplement est celui de la perte des traditions, de l'identité ou en un seul mot : de l'âme», avait alors déploré le conférencier vénitien Pierluigi Tamburrini. Québec ne doit pas sous-estimer ce risque.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer