Un nouveau Colisée

Il faut se rendre à l'évidence, Québec a vraiment besoin d'un nouveau Colisée.... (Le Soleil)

Agrandir

Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Fleury
Le Soleil

(Québec) Il faut se rendre à l'évidence, Québec a vraiment besoin d'un nouveau Colisée. En dépit de quelques améliorations, l'amphithéâtre actuel ne répond plus aux besoins de la capitale.

Impossible d'attirer de grands spectacles ou d'espérer le retour d'une équipe de la LNH avec le Colisée Pepsi. Un nouvel amphithéâtre doit être plus fonctionnel et pas seulement dédié au hockey.

Le projet du groupe piloté par Mario Bédard paraît crédible pour une raison : il exige l'engagement de la communauté d'affaires et la mobilisation de la population avant l'obtention de fonds publics.

Pour le réaliser, ces personnes influentes misent d'abord sur les spectacles et d'autres grands événements avant de cibler une équipe professionnelle. Nordiques ou pas, ce ne sont pas 40 ou 50 matchs de hockey qui rentabilisent un projet de 300 millions $.

Ainsi des sièges corporatifs seront vendus pour un montant de 50 millions $. En retour, leurs détenteurs obtiendront une option d'achat sur les billets délivrés lors d'un match ou d'un spectacle. Est-ce que cela sera suffisant pour atteindre l'objectif? C'est un gros défi!

Les deux autres avant-projets dépendent essentiellement du financement public. Où sont les millions de dollars du privé? Mystère!

Avec le groupe Bédard, la population investira 50 millions $ et la Ville — ou la région —, tout autant. Les deux gouvernements fourniraient 100 millions de dollars chacun.

C'est un scénario plausible. À Montréal, l'État joue déjà sa symphonie des millions de dollars avec la nouvelle salle de l'OSM. En juin dernier, le ministre Philippe Couillard réclamait un nouveau Colisée. Le ministre n'est plus là, mais le projet ne fut pas désavoué pour autant par le gouvernement Charest.

L'expérience du MTS Center de Winnipeg pourrait nous inspirer. L'aménagement de l'amphithéâtre y est flexible, modulaire : il se prête à une foule d'événements pour une assistance de 15 000 personnes.

S'il voit le jour, le nouveau Colisée doit se réaliser sur l'emplacement d'ExpoCité et non en banlieue. L'édifice actuel devra être démoli. Le voisinage du pavillon de la Jeunesse, du Centre de foires et des autres installations constituent des atouts majeurs, au coeur d'un quartier en voie de revitalisation, à proximité du centre-ville.

Il appartient maintenant aux promoteurs de convaincre les chefs d'entreprise et de direction d'institutions de leur sérieux pour qu'ils posent un geste civique.

Car le vrai défi, il est là, dans la mobilisation. Cette fois, c'est la population qui a le contrôle de la rondelle.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer