Le virage vert des promoteurs

Dans un sondage Léger mené auprès de 500... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Dans un sondage Léger mené auprès de 500 entrepreneurs et gens d'affaires de la région de Québec, à la question: quels sont les meilleurs moyens de réduire la congestion? Le transport en commun arrive en haut de la liste, à égalité avec l'élargissement des routes.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les promoteurs immobiliers rêvent pour 2050 à une ville plus verte, moins dépendante de l'auto et davantage à l'écoute des citoyens.

Ils souhaitent ses quartiers mixtes et plus denses; veulent protéger le patrimoine et imaginent des parcs industriels agréables à vivre et moins enclavés entre des autoroutes.

Des militants verts n'auraient pas dit mieux. Il fut une époque où ils étaient seuls à parler de développement durable, de transport en commun et de démocratie participative.

Je me souviens du colloque Vers des collectivités viables (1999) où Québec avait «découvert» avec fascination les modèles de la côte nord-ouest américaine, dont Portland.

On mesurait tout à coup notre retard. L'impact fut tel que la STCUQ (aujourd'hui RTC), qui rejetait jusque-là l'idée, s'était mise à rêver à des tramways pour le 400e.

Le projet n'a pas abouti, mais on a senti que le modèle de l'après-guerre, celui de l'étalement et des quartiers monofonctionnels, était remis en question.

Les valeurs du développement durable ont depuis été endossées par les pouvoirs publics. Elles font désormais partie aussi du discours des promoteurs.

On l'a bien vu hier au colloque de l'Institut de développement urbain (IDU). Les promoteurs ne parlent plus seulement de pieds carrés, de taxes et de réglementations contraignantes, mais aussi de qualité de vie en ville.

Ils souhaitent doubler d'ici 2050 le nombre de logements à l'hectare et, plus audacieux, doubler la part des déplacements en transport en commun. Même les pouvoirs publics n'osent pas fixer de tels objectifs.

En moins de deux décennies, le virage des idées vertes est spectaculaire. Inespéré, même.

Les plus cyniques diront qu'il reste à le traduire dans les projets.

Des promoteurs y arrivent. D'autres pas encore.

Comme pour tout changement, la route est chaotique et grevée de contradictions. On sait en théorie ce qu'il faudrait faire, mais on a du mal à se défaire des vieux réflexes.

Cela est apparu particulièrement évident sur les enjeux des transports.

Un sondage Léger mené auprès de 500 entrepreneurs et gens d'affaires de la région de Québec aux fins du colloque montre bien les tiraillements.

À la question : quels sont les meilleurs moyens de réduire la congestion?

Le transport en commun arrive en haut de la liste, à égalité avec l'élargissement des routes.

Mais lorsque vient le temps de passer à l'action, les vieux réflexes remontent. Quels projets d'infrastructures devraient être privilégiés au cours des prochaines années?

Les gens d'affaires parlent d'abord d'un troisième lien interrives puis de l'élargissement des routes. Le transport en commun glisse loin derrière.

Même constat lors d'un atelier consacré à la vision des transports pour 2050. Le promoteur Michel Dallaire a exposé une vision non équivoque d'un tramway ou un transport en commun de grande capacité pour 2050.

Mais du même souffle, il plaidait pour l'auto, rêvant à des voitures automatiques sans conducteur qui viendraient chercher les voyageurs à la porte.

Cette vision fantaisiste a peu de chances de se concrétiser, même si c'était possible techniquement, tant les coûts publics seraient élevés.

Mais c'est surtout qu'une voiture, fut-elle électrique et sans conducteur, reste une voiture. L'objectif n'était-il pas de réduire l'utilisation de la voiture?

Ce que je retiendrai, malgré les détours et les incohérences, c'est l'adhésion des promoteurs aux valeurs d'un urbanisme durable. Et leur souci de l'intérêt collectif au-delà des aspirations (légitimes) de profit. À partir de là, beaucoup de choses deviennent possibles.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer