«Mon Dieu que c'est long, mourir...»

La décision de la Cour suprême a été... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

La décision de la Cour suprême a été applaudie par les élus de l'Assemblée nationale qui ont longuement débattu de cette question, à l'initiative de la députée Véronique Hivon, très émue par le verdict.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) J'ai hésité avant de vous faire cette confidence... J'ai vraiment hésité, parce que c'est très personnel et que je n'étais pas seul dans cet épisode. Mais la décision rendue hier par la Cour suprême est tellement importante qu'il est impossible de ne pas émettre une opinion. Pas l'opinion d'un juriste ou d'un médecin. Tout simplement l'opinion de quelqu'un qui a accompagné son père dans son dernier voyage, comme certains d'entre vous, amis lecteurs, l'ont probablement déjà fait.

«Mon Dieu que c'est long, mourir...» nous a confié mon père, dans la dernière semaine. Pourtant, il n'était pas souffrant grâce aux médicaments et ne demandait pas d'aide médicale pour mettre fin à ses jours. Tout ce qu'il voulait, c'est que le système de santé le laisse partir en paix, au lieu de s'acharner à prolonger une vie qui n'avait plus «de qualité».

Un jeune médecin lui a reproché sa décision. Il lui a fait valoir que son comportement constituait une forme de suicide, qu'on pourrait le forcer à s'alimenter. Le comité d'éthique de l'hôpital a été saisi de la question. L'un des médecins membres du comité, qui avait davantage de vécu, a convaincu ses collègues que mon père était parfaitement lucide, qu'il avait pris sa décision en toute connaissance de cause, qu'il était véritablement en fin de vie et qu'il fallait respecter sa décision.

Nous l'avons accompagné dans cette décision. Une expérience inoubliable, forte en émotions et en beaux moments pour lui, comme pour nous. En moments tristes aussi, évidemment.

Nous sommes nombreux, dans ma génération de boomers, à avoir vécu de tels moments avec nos parents. L'expérience m'a réconcilié avec la fin de vie. Mais elle m'a surtout convaincu de l'importance de mieux accompagner les gens dans cette étape de leur existence.

C'est dans ce contexte que j'ai applaudi à la décision de la Cour suprême, même si elle ne concerne pas les gens comme mon père. Si j'ai appris une chose de cet épisode, c'est à quel point il faut respecter le souhait des gens dont la fin de vie s'éternise et s'accompagne de douleurs physiques et psychologiques intolérables. Le dernier voyage de mon père a duré deux semaines. Malgré tout, il nous a confié qu'il trouvait ça long. Imaginez un an, deux ans, trois ans, sans qualité de vie, et totalement dépendant de vos proches ou d'un système de santé qui en a déjà plein les bras.

Je sais que le droit de mourir ne fait pas l'unanimité. Je sais que son exercice n'est pas simple et qu'il faudra se prémunir contre certaines formes d'abus. Mais entre l'opinion conservatrice et idéologique du gouvernement Harper et celle des juges de la Cour suprême, je choisis la deuxième.

Toute décision de cette nature comporte sa part de risques. Mais quand je vois des gens aller mourir en Suisse, loin de leur famille et de leur pays, je me dis qu'il y a des limites. Nos élus doivent comprendre que la liberté garantie dans la charte des droits, dont ils se réclament si souvent, nous donne beaucoup plus que le droit de parole ou de religion. Quand c'est la vie qui nous abandonne à petit feu, il me semble qu'il n'y a pas de mal à lui donner un petit coup de main, surtout quand elle nous impose des souffrances intolérables.

Sans grande surprise, la décision de la Cour suprême a été applaudie par les élus de l'Assemblée nationale qui ont longuement débattu de cette question, à l'initiative de la députée Véronique Hivon. La porte est maintenant bien ouverte à la mise en place de soins de fin de vie véritablement respectueux.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer