Robillard ébranle les colonnes du temple

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Si vous croyez que le gouvernement Couillard s'est aventuré sur des sujets risqués et controversés avec les garderies et les régimes de retraite, vous n'avez encore rien vu.

La première série de recommandations de la Commission de révision des programmes de Lucienne Robillard propose non seulement des coupes ou des changements budgétaires importants. Elle remet en cause des programmes et des pratiques budgétaires qui constituent des vaches sacrées et qui s'attaquent à des lobbies éminemment puissants, dont l'Union des producteurs agricoles, les municipalités, et les personnes âgées.

Les seuls gagnants de ces recommandations sont les parents des enfants en garderies qui auraient tout intérêt à scruter attentivement l'alternative que Mme Robillard propose à ce chapitre. Une alternative qui aurait pour effet d'épargner la majorité des familles dont le revenu familial est de 120 000 $ par année, tout en générant des économies annuelles de 378 millions $ au gouvernement, dont 149 millions $ viendraient du fédéral. On se demande pourquoi le gouvernement Couillard n'a pas adopté cette avenue, au lieu d'opter pour une politique éminemment controversée, très complexe et moins avantageuse pour les deniers publics.

Là où les travaux de la commission Robillard s'attaquent à des lobbies puissants, c'est en proposant des coupes budgétaires importantes aux municipalités et à l'agriculture. Ses constats sur le monde municipal ne sont pas totalement nouveaux, mais ils soulèvent des questions importantes : comment accepter que les dépenses municipales aient augmenté de 5,8 % entre 2007 et 2012, une hausse plus grande que celles du gouvernement (3 %) et même plus élevée que celles du secteur de la santé (4,8 %)? Les raisons sont déjà connues: les salaires moyens versés aux employés >municipaux sont plus élevés de38 % que ceux versés aux employés du niveau provincial. Cet écart salarial est tellement important que la commission Robillard met le gouvernement en garde contre tout transfert de responsabilités aux municipalités, par crainte de voir le coût des services transférés augmenter.

Le monde de l'agriculture est également soumis à une grande remise en question par la commission : en pourcentage des recettes financières agricoles, l'aide apportée aux agriculteurs québécois est deux fois plus élevée que l'ensemble des autres provinces canadiennes et trois fois plus que celle versée aux États-Unis. La commission n'a pas étudié les secteurs d'activité des agriculteurs ou même des villes, en faisant ses constats. Mais elle signale, par exemple, que le programme d'assurance stabilisation des revenus agricoles a des effets pervers. Le fait qu'il ne s'agisse pas d'une véritable assurance et que ce soit le gouvernement qui en fasse les frais a pour résultat d'amener certains producteurs, comme dans le porc par exemple, à augmenter leur production même quand les prix sont à la baisse.

Que fera le gouvernement de tous ces constats? Le simple fait que Philippe Couillard n'ait pas suivi ses recommandations dans le cas des garderies donne à croire que plusieurs autres éléments du rapport de Mme Robitaille soient tablettés. Ce ne serait pas la première fois...

Malgré tout, la commission a reçu une lettre du président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, le 4 novembre dernier, lui demandant de se pencher également sur les sociétés d'État. Mme Robillard a déclaré dimanche qu'elle entend aussi étudier les coûts, pour le Québec, d'avoir sa propre agence du Revenu. Ira-t-elle jusqu'à proposer d'abolir cette agence et de laisser la collecte de nos impôts au fédéral, comme dans les autres provinces? Ça, ce serait s'attaquer aux vaches sacrées...

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer