La ligne de fer du CN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) J'ai cherché en vain une photo du pont de Québec en tournant les pages. Ou un mot peut-être. Une allusion. Rien trouvé.

Sans doute était-il gênant de se servir à des fins promotionnelles d'un pont qu'on a laissé rouiller.

Le CN a préféré mettre en couverture de son dépliant la photo bucolique d'un train émergeant des conifères, au pied des montagnes. 

À l'intérieur, d'autres photos de montagnes enneigées avec une locomotive rouge fendant les eaux lumineuses du lac ou le pré de fleurs jaunes.

À la fin, une photo du pdg Claude Mongeau, tout sourire, avec des élèves d'une école de Saskatchewan, lors d'une plantation d'arbres commanditée par le CN.

Ces images suggèrent une entreprise en symbiose avec la nature et les collectivités locales.

La réalité des affaires du CN est cependant plus brutale. Dans le document 2014 : Ce que le CN incarne, l'entreprise rappelle ses «principes de base» : servir le client; gérer rigoureusement les dépenses; maximiser l'utilisation des actifs; suivre les règles de sécurité; s'assurer que les employés sachent ce qu'on attend d'eux. 

Tous les plans et chaque décision doivent être «cohérents» avec ces principes, prévient le CN

J'ai cherché en vain lequel de ces principes pourrait inciter le CN à terminer la peinture du pont de Québec. Je n'ai rien vu.

«Aussi louable que soit cet objectif de peinturer le pont, le CN estime qu'il revient à l'administration publique de le réaliser», a rappelé lundi le CN, en réaction aux maires Labeaume et Lehouillier.

Le CN a tenu la ligne de fer pendant des années en cour contre Ottawa qui voulait l'obliger à terminer la peinture. La cour lui ayant donné raison, il aurait été surprenant que le CN tout à coup s'attendrisse.

Le maire Labeaume a beaucoup insisté lundi que c'était la première fois en sept ans qu'il intervenait pour le pont de Québec. Il s'en était abstenu, dit-il, à cause des procédures légales.

Ce n'est pas tout à fait exact. M. Labeaume n'a pas souvent parlé du pont, mais il en a parlé.

Voyez ce titre du Journal de Québec de septembre 2009, suivi de sa déclaration.

«Après les élections, Labeaume veut s'attaquer au pont de Québec... il promet de s'occuper de ce dossier en 2010, une fois élu... 

... J'ai un plan de match que je suis en train de développer parce que je viens d'apprendre que c'est M. Bill Gates qui est le plus gros actionnaire du CN.»

La nouvelle venait en effet d'être diffusée sur les fils de presse et ouvrait une porte intéressante.

Un multimilliardaire (78 G $US) philanthrope, principal actionnaire du CN avec 10 % des parts, c'était inespéré.

Tellement qu'on se demande pourquoi la promesse du maire de 2009 n'a pas eu de suite avant lundi.

S'il faut convaincre une entreprise ferroviaire d'investir, mieux vaut avoir Bill Gates à la table des actionnaires qu'un paumé comme Edward Arnold Burkhardt de la Montreal, Maine & Atlantic (accident de Lac-Mégantic).

Les appels au sens civique du CN ayant échoué, les villes de Québec et Lévis misent désormais sur la pression publique. 

Les villes estiment ne pas avoir de «poignée» légale pour infléchir le CN. 

Les gouvernements du Québec et du Canada, qui en auraient peut-être une, n'ont pas montré à ce jour qu'ils souhaitaient s'en servir. 

MM. Labeaume et Lehouillier ont pourtant pris soin lundi de ne pas interpeller les gouvernements du Québec et d'Ottawa, préférant concentrer le tir sur le CN.

Un choix de stratégie, mais il est peu probable qu'une réponse permanente à l'entretien et à la peinture du pont de Québec puisse aboutir sans une participation supplémentaire des pouvoirs publics.

Faudrait-il, comme pour le pont Champlain à Montréal, rebaptiser le pont de Québec du nom d'un joueur de hockey pour que le gouvernement Harper s'y intéresse?

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer