Le Canada a besoin de nous!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Justin Trudeau a déclaré mardi à Québec que s'il devient premier ministre, il aura une rencontre avec ses homologues provinciaux une fois l'an. Est-ce nouveau, ont demandé les journalistes? Non, a répondu son attachée de presse, tout en signalant que cet engagement, pris à Ottawa, ne semblait pas avoir été entendu par la presse québécoise jusqu'à maintenant.

Voilà qui illustre bien à quel point la politique fédérale ronronne dans la bulle parlementaire et ne sort pas d'Ottawa.

Pourtant, c'est un engagement important qu'a pris Justin Trudeau. Stephen Harper n'a pas rencontré les premiers ministres des provinces depuis le 16 janvier 2009. Il sait très bien que s'il se prêtait de nouveau à de telles rencontres, ses homologues provinciaux, aux prises avec des déficits chroniques, arriveraient à Ottawa avec leurs paniers d'épicerie.

En 2012, M. Harper a refusé l'invitation du Conseil de la fédération, en prétextant qu'il rencontrait les premiers ministres sur une base individuelle. C'est vrai, et c'est surtout beaucoup moins risqué. Dans une rencontre multilatérale, le premier ministre fédéral est souvent isolé devant ses 10 homologues provinciaux. Dans une rencontre bilatérale, il est à armes égales avec son interlocuteur.

Justin Trudeau est jeune. On ne doute pas qu'il veuille rebâtir les relations du gouvernement fédéral avec les provinces. Mais s'il est élu, je doute fort qu'il puisse respecter très longtemps sa promesse de rencontres annuelles. S'il y parvient, ce serait un changement radical dans la gouvernance du pays. Un changement pour le mieux.

«Le Canada a besoin des Québécois», a répété M. Trudeau à trois reprises à l'occasion de son discours de mardi. Il le pense sans doute, mais je ne suis pas certain que sa conviction soit partagée partout au Canada anglais. On a tous compris, sous Stephen Harper, qu'un «certain» Canada peut se passer du Québec, à tout le moins électoralement.

Il est intéressant de comparer le discours de Justin Trudeau à celui de son père. Pierre Trudeau invitait les Québécois à prendre leur place à Ottawa afin d'y élaborer des politiques permettant aux francophones de se sentir chez eux partout au pays. Justin Trudeau fait valoir que c'est le Canada qui a besoin de nous pour relancer son économie, y bâtir une société plus équitable, plus démocratique, et plus influente la scène internationale.

C'est intéressant comme slogan. Mais ce sera plus crédible si M. Trudeau tient le même discours devant les électeurs des autres provinces... et s'il parvient à les convaincre.

À surveiller

Les élections complémentaires n'ont souvent aucune importance significative. Celle de lundi à Lévis, pour remplacer le caquiste Christian Dubé, fait exception. François Legault a recruté une vedette, l'animateur François Paradis, pour y porter le flambeau de la CAQ. Les libéraux sont allés chercher Janet Jones, une conseillère municipale, qui jouira sans doute de l'appui de la machine libérale du maire Gilles Lehouillier. Les péquistes ne sont pas dans la course. Une victoire libérale dans Lévis serait une gifle pour la CAQ qui travaille fort pour devenir un jour l'opposition officielle et, qui sait, former le gouvernement.

Erreur!

Les écrits restent, même ceux qui sont erronés. D'où l'importance de se corriger. Dans ma chronique de samedi, j'ai écrit que le gouvernement Lévesque avait coupé les salaires de ses fonctionnaires de 20 % au début des années 80. Plusieurs lecteurs m'ont signalé que cette coupe ne s'appliquait que sur une période de trois mois, soit de janvier à avril 1983. Je les en remercie.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer