La société distincte

La ministre Véronique Hivon a fait une présentation du projet... (La Presse, Ivanoh Demers)

Agrandir

La ministre Véronique Hivon a fait une présentation du projet de loi sur les soins de fin de vie avec une expertise et une qualité exceptionnelles, mercredi, à l'Assemblée nationale.

La Presse, Ivanoh Demers

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) S'il fallait saluer le sérieux, la rigueur et la compassion d'un politicien, cette semaine, c'est la ministre Véronique Hivon qui gagnerait la première place. Sa présentation, merrcredi, du projet de loi sur les soins de fin de vie a été faite avec une expertise et une qualité exceptionnelles. Elle avait réponse à toutes les questions menant à la bonne compréhension des tenants et aboutissants de ce projet éminemment délicat.

Il est évident qu'il est plus facile de présenter des mesures qui font l'unanimité. C'est le cas de ce projet de loi, qui donne suite au rapport Mourir dans la dignité, déposé en mars 2012, après une tournée de huit villes par une commission parlementaire spéciale réunissant toutes les parties. Mais la clarté des explications données par Mme Hivon a fait honneur à la qualité du travail de ses collègues. C'était un heureux changement par rapport à l'improvisation des conférences de presse de plusieurs ministres au cours des derniers mois. Un heureux changement également, comparé à la conférence de presse bâclée et imprécise de Jean Charest annonçant la création de la commission Charbonneau, en octobre 2011.

------

S'il est un fait qui illustre une fois de plus la spécificité du Québec, c'est bien cette démarche commune et non partisane de la classe politique du Québec sur les soins de fin de vie. Tout comme pour l'avortement, les Québécois ont une vision beaucoup plus ouverte que le reste du Canada sur ces questions. Il est heureux, à ce chapitre, que le droit de mourir dans la dignité, que l'on s'apprête à reconnaître, soit réservé aux seuls résidents du Québec. Il n'est pas question ici d'accorder aux Canadiens des autres provinces un droit que leur refuse le gouvernement fédéral ou celui des autres législatures. On ne veut pas de cette forme de tourisme...

Quant à la possibilité que le gouvernement fédéral conteste un jour cette loi québécoise en vertu de sa juridiction sur le Code criminel, la ministre a bien expliqué que c'est en fonction de sa compétence exclusive en matière de santé que le Québec intervient. 

Il y a là matière à débat. L'annonce de la réaction du Collectif de médecins du refus médical de l'euthanasie et du réseau Vivre dans la dignité, portait un titre révélateur : «Tuer n'est pas un soin». C'est un langage très similaire aux propos délirants des adversaires de l'avortement, qui décrivaient encore Henry Morgentaler comme un assassin, après l'annonce de son décès. Mais les Québécois, dans une forte majorité, ont depuis longtemps rejeté cette position radicale, au profit d'une approche mieux calquée sur la réalité et les droits de la personne.

Précision importante : on ne parle pas d'euthanasie ici, comme l'affirmait le communiqué de presse d'un autre groupe opposé à ce projet de loi. On parle notamment de «l'aide médicale à mourir» pour des personnes qui sont véritablement en fin de vie et dont on ne peut soulager la souffrance. Les personnes atteintes d'une maladie dégénérative mais dont la survie n'est pas menacée à court terme ne pourraient pas se prévaloir de cette loi pour mettre fin à leurs jours.

Il n'y aura jamais de solution facile et parfaite à la souffrance et au cheminement des gens en fin de vie. Mais le travail de la commission parlementaire spéciale qui a mené au projet de loi de la ministre Hivon répondait à un besoin bien réel. Ce travail a été mené avec beaucoup de sérieux, et donnera lieu à d'autres consultations à l'automne. Il sera décrié dans certains milieux, mais probablement imité dans plusieurs autres.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer