Le message clair de Mulcair

Partager

(Québec) Thomas Mulcair a lancé un message clair, cette semaine : le chef du NPD fera tout pour conserver ses acquis au Québec, aux élections de 2015.

Son parti a déposé un projet de loi pour remplacer la Loi sur la clarté de Stéphane Dion, une initiative qui lui a valu une volée de bois vert instantanée de la part des commentateurs anglophones, à une exception près.

Faut-il vous rappeler que l'idée même de l'existence possible d'un problème québécois suscite une réaction de rejet dans le monde politique d'Ottawa, et aussi par la grande majorité des électeurs des autres provinces? M. Mulcair joue là une partie risquée.

Le NPD, selon le projet de loi C-470 déposé lundi, se plie au principe premier du cours Démocratie 101 : la majorité décide. Le parti reconnaît ce fait depuis sa Déclaration de Sherbrooke rédigée en 2005 : la majorité simple constitue un seuil suffisant dans un éventuel référendum sur la souveraineté du Québec.

La Grande-Bretagne suit cette règle, dans le cadre du référendum de l'an prochain, en Écosse.

Le politicologue Réjean Pelletier me disait mercredi que M. Mulcair portait un jugement réaliste sur le contexte politique entourant cette initiative à première vue surprenante.

La priorité bien naturelle du NPD, d'après lui, est de conforter ses appuis dans le Québec francophone. Il peut le faire sans mettre en danger ses sièges traditionnels dans les autres provinces, et la manoeuvre «peut réussir», à son avis.

Le NPD soutient à la fois le «50 % plus un» et une ouverture au fédéralisme asymétrique. Son projet propose, entre autres, la limitation du pouvoir fédéral de dépenser et le droit de retrait avec compensation du Québec pour les programmes fédéraux dans ses champs de compétence.

Habile manoeuvre dont M. Mulcair, calme et posé, se montrait tout fier en point de presse, mercredi. Son parti a concocté d'après lui «une offre politique» positive dans sa recherche de «conditions gagnantes» pour le Canada au Québec.

Bien sûr, on pourra toujours soutenir que le NPD ouvre la porte à des référendums sectoriels, un des éléments potentiels de la «gouvernance souverainiste» du Parti québécois.

Comme ce projet de loi privé va de toute manière «mourir de sa belle mort au feuilleton», les souverainistes n'en tireront toutefois aucun profit, estime M. Pelletier.

Mais «le NPD pourra s'en réclamer éventuellement face au Bloc [d'où il tire son électorat] en disant qu'il défend les positions québécoises traditionnelles», ajoute-t-il.

Il considère d'ailleurs le volet sur l'asymétrie comme une ouverture envers le Québec, et non comme une mise en tutelle de tout référendum à saveur constitutionnelle.

Évidemment, le parti de M. Mulcair se bute au défi des partis nationaux, à savoir que s'il en donne trop au Québec, cela va «chialer» au Canada anglais, selon le mot du politicologue.

Je vous rappelle d'ailleurs que Jack Layton ne parlait pas de la Déclaration de Sherbrooke dans ses arrêts à Toronto, par exemple, lors de la dernière campagne fédérale.

De fait, si les libéraux s'insurgent contre toute entorse à une «Loi de clarification», selon son nom officiel, qui va nettement au-delà des conseils de la Cour suprême, les conservateurs font le dos rond.

Ce «vieux débat» n'intéresse personne, rétorquent-ils, ce en quoi je ne saurais les contredire. Il n'y a aucune demande populaire en faveur d'un référendum à court ou moyen terme.

Sur le fond, par contre, l'avenir du Québec vu par le NPD relève toujours d'une loi fédérale. La tendance internationale, depuis le cas du Monténégro confirmé par celui de l'Écosse, va au contraire vers un consensus préalable entre les deux parties concernées.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer