Vous pensiez que ce serait facile?

Partager

(Québec) C'était prévisible, les syndicats et les partis d'opposition ont dénoncé la décision gouvernementale de geler les embauches dans la fonction publique dévoilée lundi par Le Soleil. Ils ont raison : c'est plate! Mais sérieusement, est-ce que quelqu'un a déjà cru qu'il serait possible de revenir à l'équilibre budgétaire sans couper dans les dépenses? Même les libéraux l'ont fait et l'auraient refait s'ils avaient été réélus. Ce n'est pas vrai que l'on peut réduire sans douleur à 1,8 %, la hausse des dépenses de programmes, après des augmentations moyennes de plus de 4 % sous le règne libéral.

Le problème des péquistes, si vous désirez vous plaindre, c'est qu'ils avaient promis que ce serait facile. Les étudiants éviteraient les hausses des droits de scolarité, les universités garderaient les subventions promises, la taxe santé et la hausse du prix de l'électricité patrimoniale seraient abolies, tout le monde aurait son médecin de famille, les frais de garderies ne seraient pas haussés et les minières paieraient plus cher en redevances.

Mais ça, c'était le discours électoral, le discours d'un parti qui n'avait pas connu la réalité du pouvoir depuis 2003.

Vous allez me dire que je suis cynique? Pas du tout. Il y a des années que les politiciens, tous partis confondus, se désolent de notre dette collective et promettent de s'y attaquer. Je ne sais pas si le gouvernement Marois sera plus efficace que celui de Jean Charest à ce chapitre, mais il n'a pas le choix. C'est ça, ou c'est la décote du Québec par les Standard & Poor's de ce monde.

Bref, on peut se plaindre de la méthode utilisée si on a de meilleures solutions à proposer, mais c'est tout.

-----

Surprise ontarienne

Les maisons de sondage ont beau améliorer leurs outils de travail, elles n'ont pas le contrôle des jeux de coulisse en politique. La victoire surprise de Kathleen Wynne à la tête du Parti libéral de l'Ontario, au troisième tour de scrutin, nous rappelle à une plus grande prudence dans nos prédictions sur le leadership du Parti libéral du Québec.

M. Wynne n'était pas le choix des parieurs. Ils avaient misé sur Sandra Pupatello, dont on disait qu'elle avait de meilleures chances de conserver le pouvoir. Mais le ralliement de Gerard Kennedy, celui-là même qui a fait élire Stéphane Dion chez les libéraux fédéraux en 2006, a relégué Mme Pupatello au deuxième rang.

Y aura-t-il un Gerard Kennedy chez les libéraux du Québec? La course à la direction y oppose moins de candidats qu'en Ontario, mais elle comportera aussi ses jeux de coulisse. Si Philippe Couillard ne l'emporte pas au premier tour, Pierre Moreau et Raymond Bachand auront des décisions à prendre : se rallier à Couillard ou tenter de le bloquer au deuxième tour? À la lumière de ce qui s'est passé en fin de semaine, il apparaît évident que Raymond Bachand n'enverra jamais ses délégués chez M. Couillard s'il est éliminé de la course. Son allusion de samedi aux liens de ce dernier avec Arthur Porter confirme le fossé qui sépare les deux hommes. Si Couillard l'emporte, Bachand ne restera pas en politique très longtemps.

La situation se présente autrement pour Pierre Moreau en raison de son âge qui lui permet d'espérer une autre tentative à la direction du parti si le PQ obtenait une majorité aux prochaines élections. Dans un tel scénario, les partisans de M. Moreau font valoir qu'il est douteux que M. Couillard patiente quatre ans sur les banquettes de l'opposition, ou que les militants accordent une deuxième chance à Raymond Bachand de diriger le parti aux élections suivantes à l'âge de 70 ans.

C'est ça, les jeux de coulisse. Et c'est là que les maisons de sondage sont incapables de prédire l'avenir.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer