La «fête» à Pierre Duchesne

Partager

(Québec) Le mandat du ministre Pierre Duchesne est casse-gueule, on le savait dès le départ, mais les libéraux n'ont pas l'intention de lui rendre la vie plus facile d'ici son sommet du 25 février sur l'enseignement supérieur. L'opposition officielle a réclamé pas moins de 20 heures avec Duchesne à l'occasion de l'étude des crédits qui se tiendra du 4 et 19 février.

L'étude des crédits, c'est l'analyse en commission parlementaire des dépenses allouées aux différents ministères. C'est l'opposition qui répartit le bloc d'heures alloué à cet exercice et qui détermine donc quels ministres seront soumis au plus grand calvaire. Cette année, c'est Pierre Duchesne qui est ciblé. Son collègue de la Santé, Réjean Hébert, se fera également griller pendant 20heures, mais son ministère nous coûte 31 milliards $, presque la moitié du budget de l'État. L'Enseignement supérieur, avec un budget de 6,3 milliards $, coûte cinq fois moins cher.

Mais l'Enseignement supérieur, pour les libéraux, c'est la suite du conflit de l'an dernier et les promesses brisées des péquistes. Et surtout, c'est Pierre Duchesne, l'ancien correspondant de Radio-Canada à l'Assemblée nationale, qu'ils accusent d'avoir pactisé avec les grévistes et le Parti québécois pendant le conflit étudiant du printemps dernier. Ce sera sa fête, «ça, je peux te le garantir» a confié mercredi un libéral. La ministre de l'Éducation, Marie Malavoy, qui dirige un ministère de 10 milliards $ aux prises avec de graves problèmes comme le décrochage scolaire, ne sera interrogée que 10 heures. C'est Duchesne qui est ciblé, ce qui fait dire aux péquistes que l'opposition officielle cherche à torpiller son Sommet sur l'enseignement supérieur.

L'étude des crédits est un exercice stressant pour les ministres et terriblement exigeant pour leurs fonctionnaires. Or le petit groupe de fonctionnaires du ministre Duchesne en a déjà plein les bras avec la préparation du colloque de Rimouski à la fin du mois. Cet événement conclura la série de rencontres thématiques préparatoires au Sommet de Montréal, qui doit trouver un consensus sur les frais de scolarité et le financement des universités, les 25 et 26février.

Le pénible exercice de l'étude des crédits ne laissera pas beaucoup de temps à

M. Duchesne. Sa pire journée sera celle du 7 février : il sera sur la sellette de 9h30 à

22h30, sauf pendant les repas. Il reviendra le lendemain matin pour une autre séance de 2 heures 30, et sera convoqué à nouveau deux jours d'affilée la semaine suivante. Même Sylvain Gaudreault (Transports et Affaires municipales) et Martine Ouellet (Ressources naturelles) passeront moins de temps que Pierre Duchesne à défendre leurs crédits.

L'un des points que l'opposition tentera de clarifier portera sur les budgets que le gouvernement Marois accordera aux universités. Mardi, la première ministre a réitéré son engagement d'ajouter 1,7 milliard $ à ces budgets sur une période de sept ans. Mais les libéraux font valoir que si les compressions de 125 millions $ imposées aux universités cette année et l'an prochain sont récurrentes, la promesse du gouvernement équivaut à une baisse. Il est impossible d'avoir l'heure juste sur le sujet, et le ministre Duchesne n'en dira pas davantage à la rencontre de Rimouski.

Ce qui est clair, cependant, c'est que le gouvernement est très intéressé par la suggestion de subventionner davantage l'enseignement supérieur de premier cycle. Les universités anglophones comme McGill, qui diplôment plus d'étudiants à la maîtrise et au doctorat, seraient pénalisées, mais ce n'est pas là que se trouve la clientèle électorale du Parti québécois. Une belle controverse en vue.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer