Quand l'Afrique nous rattrape

Partager

(Ottawa) Mali, Algérie, voilà que le continent africain politiquement oublié par les conservateurs nous rattrape. Dans les deux cas, la nébuleuse Al-Qaida a frappé, et ses actions poussent le gouvernement comme les autres pays occidentaux à la réflexion.

Le Canada a déjà envoyé sur place un avion C-17 transporteur de troupes et de matériel et devrait répondre positivement aux demandes de soutien de l'armée française et des forces africaines qui la rejoindront.

Le tout doit obtenir l'aval du Parlement, qui reprend ses travaux lundi, évidemment, mais Thomas Mulcair et le Nouveau Parti démocratique appuieront une aide mesurée et à la hauteur de nos capacités.

Pas question d'intervention directe sur le terrain, a dit mercredi le premier ministre Stephen Harper, tout en cherchant comment participer au redressement du Mali.

Il trouvera facilement un consensus pour la suite des événements s'il maintient cette attitude en y assortissant des garanties pour le retour à la démocratie.

L'exemple de l'Afghanistan aidant, nul besoin d'être grand devin pour comprendre les enjeux de la situation en cours au coeur du Sahara.

À première vue, en toute fidélité à son idéologie, je me serais attendu à ce que le gouvernement soutienne sans hésiter une seule seconde les interventions militaires pour ramener l'ordre dans ces terres désertiques.

Mais tout n'est pas aussi simple, à la suite des choix stratégiques qui ont réorienté notre politique d'aide internationale, en 2009.

Ironie de l'histoire, le Mali fait partie des privilégiés qui ont survécu au désengagement du Canada. Notre aide y a doublé même, passant de 60 millions $ en 2006 à 120 millions $ au dernier décompte.

Ottawa avait choisi le Mali parce qu'il le considérait comme «un pays stable» et «un modèle de démocratie dans la région» où les droits de la personne sont généralement respectés, notait la «stratégie-pays» de 2009 à la base de cette décision.

Bien sûr, les analystes notaient le risque déstabilisant que posaient la rébellion des Touaregs et les activités d'AQMI, Al-Qaida au Maghreb islamique de son vrai nom. Mais ils considéraient ce risque somme toute comme «limité».

Bien malin qui oserait aujourd'hui contredire rétroactivement cette analyse dont l'optimisme me semblait bien fondé, au vu des besoins réels de ce pays et des progrès dans sa gouvernance.

Le Bureau du vérificateur général du Canada patronnait même jusqu'au coup d'État de mars dernier son homologue malien.

Une fois la décision prise de limiter l'aide canadienne à un nombre restreint de bénéficiaires, un choix qui a desservi le Canada sur la scène internationale, le Mali s'imposait, en quelque sorte, si on le compare au reste du continent.

Occupant le 175e rang sur 187 au classement de l'indice du développement humain des Nations Unies, il a vraiment besoin du soutien international, et donnait tous les indices d'une volonté de s'en sortir. Ce qui était vrai en 2009 le demeure en 2013, le Mali mérite notre appui.

Le débordement militaire de l'AQMI vers Bamako, la capitale du Mali, n'était pas programmé à si court terme.

La France et les Nations Unies prévoyaient une intervention à l'automne seulement, mais les rebelles ont devancé ce calendrier peut-être un peu trop vite «télégraphié» aux intéressés.

Paris a envoyé ses forces armées sur le terrain en attendant la venue de militaires africains à qui revient cette tâche, question d'évacuer tout sentiment de retour au colonialisme.

Une présence canadienne en soutien à cette opération aidera à gommer ces craintes légitimes, d'autant plus que selon les dernières dépêches, les pays voisins renâclent devant l'ampleur de la tâche qui les attend.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer