Les années ont 13 mois à l'Université de Montréal...

Partager

(Québec) À moins de 48 heures de la deuxième rencontre thématique du ministre Pierre Duchesne sur l'enseignement supérieur, on a appris mercredi que l'Université de Montréal a versé un salaire différé au ministre Jean-François Lisée depuis son assermentation. Au moment de son embauche, l'institution avait accepté de payer Lisée pour 13 mois par année, avec entente de lui verser ces mois supplémentaires après son départ. On a appris aussi que le ministre aurait droit à une pension annuelle de l'Université à compter du mois de mars, en plus de son salaire de ministre.

Une nouvelle embarrassante pour M. Lisée, qui a fait comme André Boisclair et annoncé mercredi qu'il renonçait à ces privilèges. Si c'est un embarras pour le gouvernement, c'est terriblement gênant pour les recteurs qui défendent leur gestion, se plaignent de sous-financement et dénoncent les coupes budgétaires du gouvernement. Alors quoi? Quand on n'a pas les moyens d'embaucher quelqu'un selon les grilles salariales habituelles, on contourne les règles en lui accordant un 13e mois? Imaginez la réaction des autres employés de l'Université quand ils apprendront cela. Et imaginez la réaction des chargés de cours, la main-d'oeuvre bon marché des universités...

Il y a combien de petites combines de cette sorte dans le monde universitaire? Des petits bonis de fin d'année, des grands voyages ou des sabbatiques mal utilisés? Imaginez le «party» qu'auront les leaders étudiants à la rencontre du ministre Duchesne demain à Trois-Rivières.

Quant à la soudaine générosité de Jean-François Lisée, qui versera les prestations de sa pension aux organismes qui viennent en aide aux décrocheurs, elle aurait été mieux accueillie s'il l'avait annoncée au départ. Ce qu'il a fait mercredi ressemble au comportement de Jean Charest, qui a renoncé à son salaire secret du Parti libéral du Québec après que les médias eurent découvert le pot aux roses. Mais enfin, vaut mieux tard que jamais.

UN MONDE DE CONTRADICTIONS

Les étudiants, les recteurs et le ministre Pierre Duchesne, qui se retrouvent ce soir à Trois-Rivières, prendront plaisir à relire les remarques finales de Pauline Marois à la fin des travaux de la Commission de l'éducation en 2004. Cette commission avait procédé à une vaste consultation sur «la qualité, l'accessibilité et le financement des universités au Québec» en 2004. Exactement le mandat qu'on a donné à Pierre Duchesne. On y avait reçu 92 mémoires et entendu les représentants de 87 organismes. Même l'ASSE était là!

Et qu'a dit la future première ministre du Québec après cette consultation savante? Je la cite au texte.

Pour les universités : «Il y a un consensus, je dirais même unanimité : il manque au moins 375 millions $ pour rattraper la moyenne des universités canadiennes, évidemment des millions récurrents. Pour le reste, les opinions divergent, mais les besoins de financement sont clairement importants, énormes : ressources professorales à salaire compétitif, bibliothèques, entretien différé accumulé, nouvelles immobilisations pour couvrir les nouveaux besoins, tels la hausse des effectifs étudiants, laboratoires, équipement informatique de pointe, etc.»

Pour les étudiants : «L'une des valeurs importantes pour notre formation politique, c'est de préserver non seulement la qualité, mais aussi l'accessibilité à l'université. Nous plaidons donc pour que les attentes exprimées par les étudiants soient reçues positivement et qu'en ce sens, le gel des frais de scolarité puisse être maintenu...»

Mme Marois était alors la critique du Parti québécois en matière d'éducation. Maintenant, elle est au gouvernement.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer