Le castor avec des gants de boxe

Partager

(Québec) D'accord, je vous le concède. Le symbole du Canada, cela reste encore et toujours le castor. Mais pas n'importe quel animal grignotant paisiblement son tronc d'arbre. Le Canada d'aujourd'hui, celui de Stephen Harper, ça ne peut être qu'un castor avec des gants de boxe. Un petit dur qui n'entend plus à rire!

La semaine dernière, le Canada s'est ainsi retrouvé parmi les neuf pays qui ont voté contre l'admission de la Palestine aux Nations Unies, à titre d'observateur. Neuf sur 188.

En plus du Canada, le club sélect du Non comprenait Israël, les États-Unis, le Panama, la République tchèque et quatre minuscules États du Pacifique.

Plus isolé que cela, tu te transformes en laine minérale. Parions que si le Canada pilotait une résolution proposant d'octroyer la citoyenneté canadienne à Jésus, il ne se retrouverait pas aussi esseulé...

-----

Ne souriez pas. Personne ne s'attendait à ce que le Canada renonce à son amitié envers l'État d'Israël. Mais sur la voie des représailles envers la Palestine, même les États-Unis ne sont pas allés aussi loin que notre pays du castor.

Mauvais perdant, le Canada a rappelé ses diplomates en poste auprès de l'Autorité palestinienne dès le lendemain du vote. Il a même menacé de couper l'aide versée à l'Autorité palestinienne. Comme en temps de guerre.

Après cela, on voit mal comment le Canada pourrait se marginaliser davantage au Moyen-Orient. Laissez-moi deviner. En aspergeant Jérusalem-Est avec du sirop d'érable frelaté? En inondant les ondes de musique de Justin Bieber, jusqu'à ce que toute la population de la Cisjordanie tombe à genoux, pour demander grâce?

Le premier qui prononce les mots pacifisme ou colombe sera privé de dessert. Et de grâce, dites aux enfants de ne pas plonger la main dans la hutte de notre castor belliqueux. On ne sait jamais trop ce que cela peut faire, ces petites bêtes-là.

-----

Docteur, est-ce grave? On jurerait que la diplomatie canadienne emprunte le même chemin vaseux que la lutte contre les changements climatiques.

Bref, elle pourrait devenir aussi pertinente que le célèbre couteau sans manche dont on a oublié la lame...

En septembre, le Canada a rompu les relations diplomatiques avec l'Iran. La semaine dernière, c'était au tour de l'Autorité palestinienne. À quand le tour du chapeau?

Tant pis pour ceux qui croient que la diplomatie existe précisément pour dialoguer avec les gens que l'on désapprouve. Tant pis pour ceux qui estiment que l'art du diplomate consiste à envoyer les autres au diable d'une manière qui leur donne envie de faire le voyage...

Pas grave. Vous savez ce qu'on dit? Tous les pays peuvent hausser le ton. Enfiler les gants de boxe. Jouer les petits durs. Mais ça ne suffit pas à faire d'eux une voix crédible sur la scène internationale. Pas plus que le fait d'entrer dans un garage ne suffit à faire de vous une voiture.

-----

Du calme. Malgré tout ce qui précède, il serait injuste d'affirmer que le pays du castor est incapable d'éprouver de nobles sentiments.

Il suffit de voir à quelle vitesse notre ministre des Affaires étrangères, le très déplorable John Baird, s'est empressé de féliciter Kate Middleton et le prince William, dès qu'il a su que le couple attendait un enfant.

M. Baird ressemblait à une midinette balbutiant un message destiné au quart-arrière de l'équipe de son école secondaire. Ou comme le résumait le gardien de but Chico Resch : «Si je n'étais pas en train de parler, je ne saurais plus quoi dire.»

Blague à part, on a les priorités que l'on peut.

Le sort des enfants de la Palestine? Bof. Un peu surfait. Par contre, le bébé du couple princier britannique, c'est autre chose! Ça vous donne la chair de poule! Yépidipedipe-wow! Ça fait vibrer votre fibre patriotique tellement fort que cela risque de faire éclater toute la verrerie de cristal.

C'est justement à ce moment-là que notre castor devra se méfier.

Les gants de boxe, c'est pas idéal pour ramasser les pots cassés.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Élisabeth Fleury | Stephen Nétanyahou

    Éditoriaux

    Stephen Nétanyahou

    Le gouvernement de Stephen Harper a multiplié au cours des derniers jours les preuves de l'indéfectible amitié qui l'unit à Israël. En offrant son... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer