La table du 357c

Partager

(Québec) Mais de quoi ont discuté ces entrepreneurs, ces ingénieurs, ces fonctionnaires et ces politiciens, autour de la table du club sélect 357c, à l'invitation de Paolo Catania entre 2005 et 2012? Il faudra attendre «la reprise des émissions» le 21 janvier pour le savoir.

D'ici là, tous ceux et celles dont les noms et les photos ont été diffusés par la commission Charbonneau et retransmis en direct par les réseaux de télévision devront prendre leur mal en patience. Certains le méritent, d'autres peut-être pas, mais on les a tous mis sur le même pied.

La commission Charbonneau a mis fin abruptement à ses audiences publiques de l'automne sur un suspense comparable à ceux des fins de saison de nos téléromans. La longue liste des invités de Paolo Catania au club 357c donne à penser qu'on y brassait de grosses affaires et qu'on y discutait également de financement des partis politiques.

Ce n'est pas la présence des politiciens au 357c qui surprend. Dès mercredi, plusieurs élus, en commençant par Pauline Marois, Jean-Marc Fournier et François Legault, ont confié avoir fréquenté cet établissement. Ce qui soulève des questions, c'est la présence de politiciens ou de fonctionnaires à la table de gens comme Catania.

La participation à ces rencontres à deux reprises de Line Beauchamp et de son conjoint du temps, Pierre Bibeau, a soulevé des questions sur le Parti libéral et le gouvernement Charest. Mme Beauchamp s'est défendue sur toutes les tribunes dès hier, mais elle a manqué de prudence. Pourquoi ne pas s'être fait accompagner d'un chef de cabinet ou d'un adjoint politique chargé de prendre des notes si son objectif était de prendre le pouls des leaders montréalais? Le simple fait que la liste des participants à ce lunch ait été dressée par Pierre Bibeau fait sourciller.

Il aurait fallu plusieurs journées supplémentaires d'audiences publiques pour interroger les principaux acteurs du 357c et savoir ce qui les réunissait. Pourquoi la commission a-t-elle ouvert ce dossier et lancé tous ces noms en sachant qu'elle n'aurait pas le temps d'en faire l'analyse avant deux mois? On a l'impression qu'elle a voulu nous mettre l'eau à la bouche pour nous inciter à revenir en janvier.

Dans ce dossier comme ailleurs, c'est encore le monde municipal et celui de la construction de la grande région de Montréal qui est en cause. On a l'impression que la commission, qui devait aborder d'autres sujets avant la pause de fin d'année, est incapable de fermer le dossier montréalais.

Sur un point plus technique, ce dernier épisode de la commission Charbonneau soulève une question. Était-il vraiment nécessaire, dans un échéancier aussi serré, de consacrer de longues heures à faire réciter par un policier la liste et le curriculum des invités à la table de Catania? Pourquoi ne pas avoir diffusé la liste et interrogé les enquêteurs sur leurs constats? Ce n'est pas un chapelet de noms et de répétitions dont on avait besoin dans ce cas. C'est l'objectif des réunions au 357c. Pour ce faire, il aurait fallu interroger immédiatement les principaux participants et leur donner une chance honnête de s'expliquer, ce qu'ils n'ont pas eu.

Il y a eu des malaises au sein de la commission Charbonneau dans la foulée du départ du procureur-chef, Sylvain Lussier, et de son adjoint, Claude Chartrand. Après le départ canon de cette enquête avec Lino Zambito et les vidéos de la Gendarmerie royale du Canada au club Consenza, on a l'impression que la commission voulait donner un grand coup avant de prendre une pause. Si ce n'est pas le cas, Mme Charbonneau devrait profiter de son intervention de ce matin pour nous expliquer son plan de travail.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer