«N'écoute pas la question. Lis ta réponse»

Partager

(Québec) Nous vivons une époque formidable au cours de laquelle tout se transforme à une allure vertigineuse. Prenez le merveilleux monde des relations publiques, par exemple.Pendant longtemps, tout l'art des relations publiques consistait à en dire le moins possible, lorsqu'on vous posait une question. Ou à enrober la pilule amère de plusieurs couches de «susucre» doré.

L'ancien président de la Réserve fédérale américaine, Alan Greenspan, n'éprouvait aucune gêne à noyer le poisson. «Si ce que j'ai dit semble trop clair, alors vous m'avez mal compris», disait-il.

À peine plus subtil, un porte-parole de la Maison-Blanche s'était expliqué avec les journalistes. «Croyez-moi, ce n'est pas facile de se tenir devant vous, et de ne rien dire. Cela demande beaucoup de préparation.»

Plus près de chez nous, les mauvaises langues affirmaient que le premier ministre Robert Bourassa ne quittait jamais une conférence de presse sans demander à un adjoint : «Rassurez-moi. Dites-moi que je n'ai rien dit!»

Mais tout cela appartient à une époque révolue, au cours de laquelle un politicien risquait de se couvrir de ridicule en essayant de ne rien dire.

«Ce n'est pas la pollution qui cause du tort à notre environnement. Ce sont les impuretés dans l'air et dans l'eau», avait échappé le pauvre vice-président américain, Dan Quayle, en réponse à une question insistante.

«L'écologie, c'est de ne jamais respirer avant d'avoir fait bouillir son air!» avaient raillé les humoristes.

Mais trêve de plaisanteries.

Car nous vivons une époque formidable, au cours de laquelle il n'est même plus nécessaire d'écouter la question pour fournir une réponse!

La méthode est simple. Il suffisait d'y penser. Supposons que l'on vous interroge sur le financement politique. Eh bien le dernier chic, c'est de parler d'autre chose. Mine de rien, vous répondez en insistant sur l'importance du verre de lait matinal, pour un écolier. Ou vous rappelez que votre gouvernement ne renonce jamais à faire la promotion des retailles d'hostie bleu poudre parfumées au gingembre de Saint-Grégoire, un exemple de brevet que les étrangers n'ont jamais osé copier, peut-être parce que le bedeau se mettait à chanter des succès de Noël de Paolo Noël, comme un damné, chaque fois qu'il en reniflait un peu trop?

J'exagère à peine.

«N'écoute pas la question. Lis ta réponse», aurait ordonné le leader du gouvernement péquiste, Stéphane Bédard, à un collègue, la semaine dernière, à l'Assemblée nationale.

En bon petit caporal de service, M. Bédard sait que la recette fonctionne à tous les coups.

Il n'est pas le seul. Il y a quelques jours, les caméras du réseau CTV ont surpris le ministre conservateur, Maxime Bernier, en train de se faire expliquer comment mentir aux téléspectateurs. [http ://goo.gl/H0gql]

Sur des images tournées juste avant l'émission The Last Word, le ministre se fait dicter par un adjoint ce qu'il doit raconter sur les investissements dans les infrastructures des villes. Peu importe les questions, il doit prétendre que le NPD veut les financer en haussant la TPS. Tant pis si cela n'est pas vrai.

L'adjoint du ministre explique la stratégie d'intox devant l'équipe de télé. Sans gêne. Comme si le mensonge constituait une chose parfaitement banale...

Plus cynique que cela, il y a peut-être les remontrances aux journalistes d'un certain Earl Bush, l'adjoint d'un maire légendaire de Chicago.

- Vous, les reporters, vous auriez dû écrire ce que [le maire] voulait dire. Pas ce qu'il a dit.

Peu importe. Si le servile ministre Bernier n'y prend garde, il finira comme le chef d'État qui s'apprête à prononcer un discours lors des cérémonies d'ouverture des Jeux olympiques.

Le grand homme commence à lire : «Ô, Ô, Ô, Ô, Ô.»

C'est alors qu'un attaché de presse se précipite pour lui chuchoter à l'oreille : «Votre excellence, ce ne sont pas des Ô. Ce sont les anneaux olympiques. Le texte commence un peu plus bas».

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer