Le retour des conservateurs

Partager

(Québec) Une opération de reconstruction. Celle du Manège militaire, incendié au printemps 2008.

Et celle des relations du gouvernement conservateur avec Québec, consumées à petit feu jusqu'à plus rien, sous la gouverne de l'ex-ministre Josée Verner.

Plusieurs centaines d'invités : ministre, députés, candidats, sénateurs, ex de toutes sortes, dignitaires, militaires et acteurs de la vie de Québec.

Le parti de Stephen Harper n'avait pas mené d'opération politique aussi tapageuse depuis sa première élection en 2006.

Enhardi par ses succès à Québec, le premier ministre Harper était alors débarqué à la Citadelle avec tous ses ministres à quelques heures de la fête de la Saint-Jean-Baptiste.

Le contexte a changé. Les conservateurs ne surfent plus sur l'élan de leur succès local, mais sur le constat d'avoir saboté leurs appuis et de devoir reconstruire.

Dans les faits, la communication n'a jamais été rompue avec l'hôtel de ville. C'est juste que les choses sont redevenues plus faciles depuis qu'elles ne passent plus par Mme Verner.

Le fédéral a dit non à l'amphithéâtre, mais a fait aboutir d'autres dossiers de la ville, comme le second immeuble administratif sur D'Estimauville.

La reconstruction du Manège militaire était incontournable sur le plan du patrimoine.

La gestation fut plus longue que souhaité, mais Ottawa s'est rendu aux consensus des consultations : un immeuble multifonctionnel et plus public que le précédent, qui ajoute à l'Offre touristique de Québec.

Restera à préciser la vocation de la place George-V dont la Ville aimerait faire une véritable place publique.

-----

Le fédéral n'avait pas invité le gouvernement du Québec. La «logique originale» est qu'il s'agissait d'une annonce fédérale, a expliqué le porte-parole de M. Harper, Carl Vallée.

Constatant la réaction de la ministre Agnès Maltais, Ottawa s'est ravisé et l'a invitée en catastrophe vendredi matin.

«Il n'y a aucun problème. Nous, on est de bonne foi. Ça nous aurait fait plaisir de l'avoir ici», de plaider M. Vallée.

La tribune était d'ailleurs tapissée de drapeaux du Québec. J'ai oublié de demander si les drapeaux ont aussi été ajoutés à la dernière minute.

De toute façon, c'était trop peu trop tard.

Mme Maltais était occupée ailleurs. Le Parti québécois (PQ) n'allait pas perdre si belle occasion de jeter de l'huile sur le feu, lui qui est justement occupé ces jours-ci à essayer de sortir le drapeau canadien de l'Assemblée nationale.

Lors de la récente campagne, le Parti québécois a suggéré que le fédéral cède au Québec le Manège militaire (et l'argent pour le reconstruire).

On pourrait comprendre le gouvernement Harper de ne pas avoir voulu offrir au PQ une tribune pour le répéter.

Sauf qu'en ne l'invitant pas ou trop tard, il lui en a offert une meilleure.

«Damned if you do, damned if you don't.»

-----

Je vois aussi dans l'oubli du PQ une autre «logique». Celle du poids politique du maire Régis Labeaume. Celui-ci avait été invité à l'avance et on lui avait même trouvé un micro pour cette «annonce fédérale».

Les conservateurs ont compris qu'ils auront du mal à reconquérir Québec s'ils ont le maire à dos. Défier ou froisser un gouvernement souverainiste minoritaire n'a pas la même conséquence.

On a donc été aux petits soins pour le maire Labeaume. M. Harper étant débarqué à Québec un peu en avance vendredi matin, il a invité le maire à le rejoindre dans son avion.

L'entretien a duré une trentaine de minutes sur les projets qui interpellent le fédéral à Québec.

Rien de nouveau : anneau de glace, retour des grands voiliers. Il fut question de l'ouverture de la côte Gilmour en hiver. Mais rien sur la peinture du pont de Québec.

On a aussi causé lock-out. Pas celui des employés municipaux dont le maire aimerait obtenir le pouvoir. Mais du lock-out qui fait le plus mal : celui de la Ligue nationale de hockey.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer