La chute du roi David

Partager

(Québec) À Washington, le général David Petraeus avait été surnommé «le roi David».

Le guerrier parfait. Un croisement improbable entre Napoléon, Einstein et Merlin l'enchanteur.

L'an dernier, on chuchotait même que l'administration Obama l'avait nommé patron de la CIA pour l'empêcher de se lancer en politique, sous l'étiquette républicaine.

«Superman n'existe pas. Sinon, il aurait déjà demandé un autographe au général», disaient ses admirateurs.

Sûr que «le roi David» aurait été capable de vendre un bateau de pêche et une collection de casiers à homards à des Touaregs, en plein milieu du Sahara. Et tant pis si le public ne comprenait pas toujours ses savantes théories.

Le superhéros Petraeus ramenait presque à la glorieuse époque où le général Douglas MacArthur pouvait s'écrier, sans craindre d'être contredit : «Nous ne battons pas en retraite. Nous avançons dans une autre direction.»

-----

D'accord. Il se trouvait des jaloux pour dire que le général soignait sa légende comme un propriétaire de Corvette astiquant compulsivement son bolide. Ceux-là ajoutaient que le demi-dieu s'entourait d'une cour à laquelle il ne manquait qu'un joueur de harpe et une chorale récitant ses exploits en grec ancien, sous une pluie de pétales de roses et de grains de riz parfumés à l'encens.

«C'est dur d'être humble quand tu es aussi grand que moi», résumait Muhammad Ali.

Récemment, selon le Washington Post, David Petraeus s'était pointé à une réception habillé en civil, mais avec son impressionnante panoplie de médailles accrochées à la doublure de son veston. Étonnant? Pas tant que ça quand on y pense. Demande-t-on à Batman de se déplacer sans son attirail?

«Il paraît que David Petraeus vient d'être admis à l'hôpital pour une opération d'urgence, persiflaient les mauvaises langues.

- Il est malade du coeur? demandaient les naïfs.

- Non, on va lui élargir le thorax, pour pouvoir y accrocher plus de médailles...»

-----

À la fin, la chute du demi-dieu Petraeus n'a pas été provoquée par des révélations sur son passé de commandant en Irak et en Afghanistan. Ni même sur les activités clandestines de la CIA. De ce côté, le superhéros se faisait tout pardonner. Y compris l'augmentation spectaculaire du nombre de victimes civiles, lors de son passage en Afghanistan.

Contre toute attente, «le roi David» est plutôt tombé de son piédestal après le dévoilement d'une liaison amoureuse avec sa biographe, Paula Broadwell.

L'affaire a vite tourné au vaudeville. Je vous passe les détails. Pour reprendre l'expression consacrée, on ne parle plus d'un «triangle amoureux». Plutôt d'un «Pentagone» amoureux.

Mais qu'à cela ne tienne. Les amis de Petraeus crient déjà au règlement de comptes politique. Ils oublient seulement de préciser que le superespion avait fini par se croire invulnérable. Au point d'échanger avec sa maîtresse via un simple compte de courriel Gmail.

L'équivalent d'un coffre-fort verrouillé avec un cadenas sculpté dans du beurre. Ou, si vous préférez, l'équivalent d'un coffre-fort sculpté dans du beurre, verrouillé avec un vrai cadenas.

-----

Le ridicule ne tue pas. Sauf peut-être si vous êtes un superhéros. Quand on y pense, le général David Petraeus avait survécu à plusieurs séjours prolongés sur les pires champs de bataille du monde. Il n'aura tenu qu'une année et demie à Washington, un milieu dont la gentillesse au mètre carré est souvent comparée à celle d'un bassin de piranhas.

«À Washington, si tu veux un ami, achète-toi un chien», disait le président Harry Truman.

Plus perfide, l'animateur David Letterman en a rajouté : «Le général a mis fin à sa liaison avec sa biographe. À partir de maintenant, il jure qu'il n'aura des relations intimes qu'avec son autobiographe.»

«Un jour, vous êtes un héros. Le lendemain, vous êtes un zéro. En plus, le sens profond des choses vous échappe», constatait avec sagesse le comédien Dick Gregory. Dans l'armée, quand j'ai perdu mon fusil, ils m'ont réclamé 85 $. C'est là que j'ai compris pourquoi, dans la marine, le capitaine préfère couler avec son navire...»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer