Libéraux, à vos marques

Partager

(Ottawa) Voilà, c'est officiel, la course à la direction du Parti libéral fédéral est bel et bien ouverte. Depuis mercredi, les candidats peuvent déposer un premier versement de 25 000 $ pour couvrir leurs frais d'inscription.

En retour, ils recevront la liste des membres et des 30 000 sympathisants qui auront droit de vote, le 14 avril prochain.

Devinez qui veut agir vite. Oui, Justin Trudeau piaffe d'impatience et veut envoyer son chèque, «en gros, le plus rapidement possible» une fois la paperasserie complétée, m'a confirmé son bureau.

Comme si le député de Papineau n'avait pas une longueur d'avance sur tous ses rivaux présumés, longueur étant un euphémisme pour éviter de dire qu'il se trouve seul en piste.

À voir la liste de ses rivaux déclarés et de ceux qui font circuler leur nom pour tâter le terrain, il y a un fort risque que la campagne se termine par un couronnement dès le 13 janvier, date de fin des mises en candidature.

Son plus sérieux adversaire potentiel, Marc Garneau, demeure «en période de réflexion», m'a dit mercredi son porte-parole, «mais il n'est pas en mesure de prendre une décision» dès maintenant.

Le député de Westmount-Ville-Marie «veut se présenter», ce dont personne ne doute, mais doit d'abord jauger ses appuis potentiels et sa capacité d'assurer le financement de sa campagne.

M. Garneau n'a rien de la bête politique, mais se dégêne de plus en plus. Ne se libère pas de sa culture militaire qui veut, et dans son cas précis, la transition aura été quand même longue.

Je n'attends pas de lui qu'il donne un spectacle : homme de contenu, il forcerait par contre les libéraux à réfléchir sur l'avenir du pays.

Là où Justin Trudeau propose un état d'esprit et des valeurs, M. Garneau se présentera avec un programme et des propositions plus concrètes. Il devra jouer sur ses forces, avant tout.

Je ne voulais pas répéter pour une millionième fois qu'il a été astronaute, mais bon, puisqu'il faut le faire, c'est fait! Et nous connaîtrons sa décision d'ici la fin du mois.

Mais s'il jouissait des appuis essentiels pour monter une campagne, il aurait été prêt dès le premier jour de la course, mercredi.

Les libéraux respectent M. Garneau, mais reconnaissent la valeur électorale de M. Trudeau. Les sondages ne mentent pas, ses apparitions publiques non plus.

Pendant ce temps, un autre candidat potentiel, Martin Cauchon, se trouve en mission professionnelle à l'extérieur du pays et reprendra ses activités la semaine prochaine, si reprise il y a.

Ancien ministre de la Justice, il a toujours dit que le boulot de chef l'intéressait. Il a raté son retour politique, l'an dernier, quand Thomas Mulcair l'a envoyé au tapis, et regarde maintenant du côté de Charlevoix, sa région d'origine.

M. Cauchon a tenu salon au dernier congrès de son parti, en janvier, mais je ne sens aucun mouvement en sa faveur dans la mouvance libérale.

Une autre ancienne députée battue, Martha Hall Findlay, a confirmé sa participation, mercredi. Mais je vois mal comment elle peut triompher à partir de Calgary plutôt que de Toronto, comme elle l'a fait.

Une brochette d'inconnus, par ailleurs, jouent la carte «de la base», comme l'a indiqué l'Ontarien Jonathan Mousley, en confirmant qu'il «songe» à se présenter.

Mais est-ce que le Parti libéral du Canada a vraiment intérêt à laisser M. Trudeau débattre à cinq reprises contre des faire-valoir en quête de gloriole, faute d'adversaires sérieux? J'en doute.

Et n'oublions pas les surprises éventuelles. Quelqu'un a déjà titré que «même» Stéphane Dion songeait à se présenter à la direction libérale, en 2005. Ce «même» homme a finalement gagné, au grand dépit subséquent des libéraux.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer