Le Vérificateur aux trousses des universités

Gilbert Lavoie
Le Soleil

(Québec) La sortie de crise proposée par la ministre Line Beauchamp, en fin de semaine, mènerait à la mise en place d'une commission d'évaluation indépendante et permanente sur la gestion universitaire. La participation des étudiants à une telle commission a ses mérites, mais elle ne réglera rien si cette commission n'a pas les outils nécessaires.

Pourquoi ne pas donner au Vérificateur général le pouvoir d'aller fouiller dans la gestion de toutes les universités?

Seules les constituantes de l'Université du Québec sont soumises à ses pouvoirs de vérification. La commission de surveillance proposée par Mme Beauchamp n'aura pas l'expertise ou les ressources nécessaires pour savoir ce qui se passe dans les universités si elle n'est pas appuyée par une institution solide et crédible.

La création d'une telle commission peut sembler simple, mais c'est plus compliqué qu'il n'y paraît. Depuis 2009, le gouvernement Charest a été incapable de faire adopter son projet de loi 38 visant une meilleure gouvernance des universités. La composition des conseils d'administration demeure controversée. Le projet de loi n'a pas été rappelé depuis février 2011.

Les administrateurs des universités sont sans doute honnêtes et compétents, mais les grands dérapages à l'Université du Québec à Montréal ou à Concordia ont démontré qu'ils ne sont pas à l'abri d'erreurs graves. La grève des étudiants a soulevé des questions importantes sur la gestion des universités auxquelles il faudra trouver de vraies réponses.

Le vandalisme

Jean Charest est allé un peu loin, la semaine dernière, en comparant les actions des étudiants à ceux de la FTQ-Construction. Mais il faut bien admettre, à la lumière des actes de vandalisme des derniers jours, que leurs auteurs sont allés plus loin que les fiers-à-bras de certains syndicats.

À qui profitent ces actes criminels? Si ce sont des étudiants qui les ont commis, ils auront contribué à ternir gravement l'image de leur lutte contre les droits de scolarité. On veut bien comprendre qu'il soit difficile de contrôler l'impatience et la frustration des milliers d'étudiants qui font la lutte contre cette politique gouvernementale. Mais comme pour la FTQ-Construction, les gestes illégaux et les tactiques d'intimidation ont un effet contraire au but visé. Ils minent le bagage de sympathie que l'on peut avoir à l'endroit de la cause des contestataires.

L'autre élément qui a nui aux étudiants, au cours des derniers jours, est l'arrivée sur les lignes de piquetage de gens comme Marc Laviolette, du SPQ-Libre, et de Patrick Bourgeois, du Réseau de résistance du Québécois. Ces activistes, que même le Parti québécois est incapable de contrôler, ne sont pas là pour les étudiants. Ils prônent un «printemps québécois» et mènent un combat plus large visant à renverser le gouvernement. C'est leur droit, et de nombreux étudiants partagent sans doute cet objectif. Mais ce n'est pas la cause qui les a amenés dans la rue. C'est au cours de la prochaine campagne électorale que cette bataille doit être menée si tel est le désir d'une majorité de Québécois.

Vire-capot

Après 11 ans aux Communes d'Ottawa pour le Bloc québécois, ce qui l'assure d'une bonne pension fédérale, Mario Laframboise passe chez François Legault. Il prend prétexte de la situation économique mondiale pour expliquer son virage : «Est-ce qu'on va rajouter à ça les cinq ans de turbulence que Pauline Marois prédit advenant la souveraineté du Québec?»

Onze ans pour découvrir ça? Tout le monde a le droit de changer d'opinion, mais ça ne fait pas sérieux. Il aurait eu intérêt à se garder une petite gêne...

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer