La pompe fiscale doit s'arrêter

L'ironie est souvent source de divertissement en humour, mais aujourd'hui... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'ironie est souvent source de divertissement en humour, mais aujourd'hui j'entends peu à rire.

L'administration sortante a créé en catastrophe le Groupe de travail sur l'environnement économique des entreprises afin de revernir son image consultative à l'aube de la campagne électorale municipale. Dans le cadre de cette consultation, la Chambre de commerce et d'industrie de Québec (CCIQ) publiait cette semaine un mémoire dévastateur sur le climat économique dans Saint-Jean-Baptiste. Il n'en fallait pas plus pour que le colérique maire sortant prenne la plume à son tour afin d'attaquer la CCIQ et critiquer leurs conclusions. 

L'ironie est bien réelle puisque consulter des intervenants pour ensuite les accuser de mentir relève d'une oeuvre de Franz Kafka. Régis Labeaume démontre l'ampleur de son mépris pour les entrepreneurs d'ici, qui gagnent souvent moins cher que les hauts dirigeants de la ville et qui raclent les fonds de tiroir pour nourrir l'administration sortante. Ceux-ci méritent mieux, et il est temps de faire place au changement à l'hôtel de ville. 

Québec 21 a vu le jour pour représenter tous les citoyens de la ville, commerçants inclus. Mon administration serait bâtie sur le respect des réalités de chacun et le cri du coeur de la CCIQ mérite qu'on l'écoute. Je m'engage à réduire massivement la réglementation municipale afin de faciliter la vie de ceux qui emploient et fournissent un revenu à nos concitoyens. La pompe fiscale doit aussi s'arrêter maintenant et c'est un engagement central de notre plateforme. 

Jean-François Gosselin, chef de Québec 21

***

Respectons aussi les vivants

Les musulmans ont récemment fêté l'Aïd al Adha, mais en fait ils ne sont pas vraiment respectés, particulièrement à Québec, où ils subissent encore des vexations, sans doute individuelles, mais non admises par nos valeurs humaines d'accueil. Le fait d'avoir tu l'incendie de la voiture du modéré responsable musulman durant trois semaines est un signe de sagesse sociale, digne d'éloge. Afin de calmer les esprits, ce dignitaire ne voulait pas nuire à l'accueil que fit le maire Régis Labeaume aux défunts musulmans en leur permettant d'avoir un cimetière propre à eux. Accueillir les morts, c'est respecter les vivants. Message aux fauteurs de trouble.

Père Paul Karim, Québec




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer