Un voisin négligent

En réponse à la lettre «Contribuables avertis», parue le 14 juillet (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En réponse à la lettre «Contribuables avertis», parue le 14 juillet

C'est vrai que nous avions emménagé près d'une autoroute qui, à l'occasion, pouvait être bruyante. À cette époque, il y avait quatre voies de circulation; maintenant, il y en a six. Ce voisin négligeant n'a fait aucun effort pour contenir le bruit produit à un niveau raisonnable, et ce, malgré plusieurs demandes formulées à maintes reprises et en bonne et due forme.

Il n'a pas tenu compte de l'augmentation de l'intensité du bruit ni de l'allongement de la période pendant laquelle ce bruit est produit. Il a détérioré notre environnement, la valeur de nos propriétés, notre qualité de vie et, dans certains cas, notre santé.

Alors, ce voisin négligeant qui a causé ces graves préjudices doit réparer. C'est une question de justice et de bon sens.

Richard Tardif, Québec




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer